ANGOP - Angola Press de Nouvelles Angola PressANGOP - Angola Press de Nouvelles Angola Press

Aller à la page d'accueil
Luanda

Max:

Min:

Accueil » Nouvelles » Société

26.01.2020 - dim. : 12'40 - Mise à jour 26.01.2020 - dim. : 13'33

Le gouvernement annonce un plan de lutte contre le Coronavirus

Luanda - Le gouvernement angolais a annoncé samedi un plan d'urgence pour prévenir d'éventuels cas d?infection par le coronavirus en Angola.

Envoyer par email

Pour partager cette nouvelles par courriel, veuillez remplir les informations ci-dessous et cliquez sur Envoyer

Réviser

Pour signaler des erreurs dans les textes des articles publiés, de remplir les informations ci-dessous et cliquez sur Envoyer

1 / 1

Réunion multisectorielle pour prévenir le Coronavírus

Photo: Alberto Juliao

Ministre de la Santé d'Angola - Silvia Lutucuta

Photo: Alberto Juliao

Annoncé par la ministre de la Santé, Sílvia Lutucuta, le plan comprend l'installation de thermomètres à l'aéroport international ‘‘4 de Fevereiro’’ et la mise en œuvre de mesures préventives dans les ports, les frontières terrestres et les arrêts avec un grand flux de personnes.


"L'installation de thermomètres à l'aéroport permettra d'identifier rapidement les changements de température corporelle et d’accorder une attention particulière aux passagers arrivant", a expliqué la ministre, lors d'une réunion multisectorielle avec plusieurs départements ministériels, pour évaluer les mesures de confinement.


À cette fin, le ministère de la Santé mettra en place des équipes médicales multidisciplinaires à l'aéroport international ‘‘04 de Fevereiro’’, afin d'effectuer ce contrôle dans tous les domaines.


Selon la ministre, il est primordial de bien se laver les mains et prêter attention aux symptômes tels que la toux, la fièvre élevée et les difficultés respiratoires, considérés comme les plus courants de ce virus qui se propage en Chine, en Europe et en Australie.


Le virus, qui n'a pas encore atteint l'Afrique / l'Angola, a la ville de Wuhan (Chine) comme épicentre depuis décembre dernier. Selon le dernier bilan rapporté dimanche par la télévision officielle chinoise, 56 personnes infectées par le coronavirus en Chine sont mortes depuis que l'épidémie s'est déclarée à Wuhan.

D'après le bilan arrêté samedi soir, 1.975 cas de contamination ont été recensés dans le pays, a indiqué la chaîne CCTV, soit quelque 600 patients supplémentaires par rapport à la veille.

Les coronavirus sont une grande famille de virus, mais seuls sept sont connus pour infecter les humains. Dans les cas plus graves, ils peuvent entrainer une pneumonie et un syndrome respiratoire aigu sévère ou provoquer une insuffisance rénale.


En plus de la Chine, le virus a déjà atteint 12 pays avec des cas confirmés de la maladie: la France, le Japon, la Corée du Sud, Singapour, les États-Unis, le Vietnam, l'Arabie saoudite, Taïwan, le Népal, la Thaïlande, l'Australie et la Malaisie, selon BBC NEWS.


Malgré cela, l'Organisation mondiale de la santé (OMS) a décidé de ne pas déclarer cette épidémie une urgence mondiale après une réunion qui a duré deux jours.

Balises Saúde  

Lire aussi
  • 19/06/2019 10:39:42

    L'hôpital de Benguela économise 12 millions de kwanzas par mois grâce à la production d'oxygène

    Benguela - Avec le démarrage de la première phase de la centrale à oxygène de l'hôpital général de Benguela, l'unité de santé économisera 12 millions de kwanza par mois, a déclaré le directeur provincial de la Santé, António Manuel Cabinda.

  • 01/06/2018 21:28:37

    USAID débourse deux millions de dollars pour des fins statistiques

    Luanda - L'Agence américaine pour le Développement (USAID) va débourser, en septembre 2018, deux millions d’USD pour appuyer la préparation et la réalisation de l'Enquête d'Indicateurs Multiples de Santé (IIMS), qui sera menée en l'an 2020, sous la coordination de l'Institut National de Statistique (INE).

  • 06/04/2018 17:32:02

    Un groupe d'enfants angolais va en Allemagne pour des soins médicaux

    Lubango (Angola) - Vingt-huit enfants angolais, souffrant de diverses maladies, quittent le pays dans la deuxième quinzaine d'avril 2018 pour l'Allemagne, où ils suivront des soins médicaux, a annoncé vendredi, dans la ville de Lubango, le directeur local de l'Institut National de l'Enfant (INAC), Abel Chico Joaquim.