ANGOP - Angola Press de Nouvelles Angola PressANGOP - Angola Press de Nouvelles Angola Press

Aller à la page d'accueil
Luanda

Max:

Min:

Accueil » Nouvelles » Société

02.04.2020 - jeu. : 10'57 - Mise à jour 02.04.2020 - jeu. : 10'57

Luanda dispose de 50 camions-citernes pour la distribution d'eau potable

Luanda - La province de Luanda dispose de 50 camions-citernes pour distribuer de l'eau potable aux personnes les plus nécessiteuses, dans le cadre du plan d'urgence pour la prévention du COVID-19 dans le pays.

Envoyer par email

Pour partager cette nouvelles par courriel, veuillez remplir les informations ci-dessous et cliquez sur Envoyer

Réviser

Pour signaler des erreurs dans les textes des articles publiés, de remplir les informations ci-dessous et cliquez sur Envoyer

Photo: TARCISIO VILELA

Selon un communiqué de presse de la Société publique des eaux de Luanda (EPAL), la capitale angolaise comptait initialement 30 camions mais elle a totalisé 50 à partir du 1er avril.

Afin d'évaluer le niveau de mise en œuvre de cette action, lit-on dans ce document, le ministre de l'Énergie et de l'Eau, João Batista Borges, a visité les locaux de la société Multiparques, où a été installé le comité de gestion et de coordination pour la distribution d'eau gratuite.

Lire aussi
  • 23/03/2020 10:35:13

    Un accident de circulation tue onze personnes à Zango

    Luanda - Onze personnes sont mortes et dix autres blessées suite à un accident de circulation survenu samedi soir dans le district de Viana à Luanda, a appris l'Angop dimanche de bonne source.

  • 09/03/2020 17:22:28

    Appui de l'ONG The Good Start aux internés de l'Hôpital Pédiatrique David Bernardino

    Luanda - Quatre cents enfants hospitalisés à l'hôpital pédiatrique David Bernardino, à Luanda, ont bénéficié, dimanche, de kits composés de divers produits et trois berceaux, une initiative de l'Organisation Non gouvernementale suédoise "The Good Start".

  • 21/02/2020 14:18:57

    Les bâtiments CIF One et Two fonctionne normalement

    Luanda - Trois jours après la saisie des bâtiments CIF One et Two, à Luanda, par le Bureau du Procureur général de la République (PGR), dans le cadre du rapatriement forcé de capitaux et perte élargie de biens, les entreprises privées et les bureaux ministériels exercent leurs activités laborieuses normalement, dans le strict respect de la loi.