ANGOP - Angola Press de Nouvelles Angola PressANGOP - Angola Press de Nouvelles Angola Press

Aller à la page d'accueil
Luanda

Max:

Min:

Accueil » Nouvelles » Société

01.06.2020 - lun. : 15'34 - Mise à jour 01.06.2020 - lun. : 15'34

L'UNICEF appelle le Gouvernement angolais à prêter davantage attention à l'enfant

Luanda - Le Fonds des Nations unies pour l'Enfance a appelé lundi le Gouvernement angolais à poursuivre des actions en faveur de l'enfant, afin d'éviter que la pandémie de Covid-19 porte atteinte aux droits de l'enfant.

Envoyer par email

Pour partager cette nouvelles par courriel, veuillez remplir les informations ci-dessous et cliquez sur Envoyer

Réviser

Pour signaler des erreurs dans les textes des articles publiés, de remplir les informations ci-dessous et cliquez sur Envoyer

Les enfants commémorent leur journée mondial

Photo: Anabela do Céu Fritz

Dans un message à l’occasion de la Journée internationale de l’Enfant, célébrée le 1er juin, l’Unicef rappelle au Gouvernement la nécessité pour les enfants et les familles d’avoir accès à l’eau potable, aux conditions d’assainissement et d’hygiène, à la vaccination de routine, aux consultations prénatales et aux services de nutrition.

De même, l’organisation onusienne exhorte le Gouvernement à continuer de prêter assistance aux  familles, par le biais des programmes de protection sociale, à combattre la violence, l’exploitation et l’abus à l’égard de l’enfant.

Assurer à l’enfant l’appui dont il a besoin pour son épanouissement, est une responsabilité partagée entre les familles, la société civile, les leaders politiques, les partenaires privés, les organisations et les donateurs internationaux, affirme l’Unicef.

Saluant les efforts conjugués par l’Angola depuis la ratification, en 1990, de la Convention relative aux Droits de l’enfant, l’Unicef souligne que le Gouvernement franchit des grands pas vers le développement intégral de l’enfant, et ce en dépit d’innombrables défis à relever dans les domaines économique, politique et social.

« Par le biais d’un Programme national, tourné vers les onze (11) engagements à l’égard de l’enfant, les leaders politiques, les partenaires internationaux, les partenaires privés et sociaux se partagent les  responsabilités, afin de faire de l’enfant une priorité absolue », ajoute l’Unicef à travers un message.

Enfin, soulignant la nécessité d’élever la potentialité du capital humain et de renforcer la décentralisation et la convergence des services sociaux, l’Unicef affirme que tous les Angolais sont appelés d’urgence à réaffirmer leur engagement vis-à-vis de l’enfant, l’unique voie par laquelle l’on peut éviter une crise majeure que celle provoquée par la Covid-19.

Balises Angola  

Lire aussi