ANGOP - Angola Press de Nouvelles Angola PressANGOP - Angola Press de Nouvelles Angola Press

Aller à la page d'accueil
Luanda

Max:

Min:

Accueil » Nouvelles » Société

11.08.2020 - mar. : 18'01 - Mise à jour 11.08.2020 - mar. : 12'39

Le gouverneur de Zaire promet de responsabiliser les entreprises

Mbanza Kongo (Angola) - Le gouverneur de la province de Zaire, Pedro Makita Armando Júlia, a promis, lundi, à Tomboco, de tenir les entreprises de construction civile pour responsables en cas de retard dans les termes contractuels des projets inclus dans le Plan intégré d'intervention dans les municipalités (PIIM)

Envoyer par email

Pour partager cette nouvelles par courriel, veuillez remplir les informations ci-dessous et cliquez sur Envoyer

Réviser

Pour signaler des erreurs dans les textes des articles publiés, de remplir les informations ci-dessous et cliquez sur Envoyer

Pedro Makita Armando Júlia, gouverneur de Zaire

Photo: João F. Cuti

Le responsable gouvernemental a lancé ce défi à l'issue d'une visite aux travaux de construction de deux écoles confiées en mai de cette année à des entreprises nationales de construction, dans le village de Tomboco, dont le degré d'exécution physique est inférieur aux attentes (sept pour cent contre 25 possibles).

Selon le gouverneur, une situation similaire existe dans la construction d'écoles dans les municipalités de Nzeto et Soyo, une zone côtière de la province.

"Les inspecteurs et entrepreneurs ont le devoir de respecter les délais, sous peine d'être tenus pour responsables en vertu de la loi en vigueur", a-t-il réitéré, visiblement indigné.

À son tour, le maître d'œuvre du projet d'école de sept pièces, à la périphérie du lotissement de 200 logements, Domingos Filipe, a justifié le retard par l’adaptation du projet initial à la réalité locale.

«Nous avons eu des problèmes pour calculer le matériau de l'ouvrage, la topographie et le comportement du terrain. Ces études nous ont causé un léger retard dans le contrat », a-t-il expliqué.

Avec 12 ouvriers, le fonctionnaire s'est engagé à terminer les travaux dans les délais convenus avec le gouvernorat provincial, propriétaire des travaux.

Le bâtiment de l'école, à l'emplacement de Sassa à la périphérie du village, est estimé à 152 millions 571 mille et 37 Kwanzas. L'école de sept salles est estimée à 95 millions 490 mille 321 Kwanzas.

Le village de Tomboco a une population estimée à 46 mille 025 habitants répartis sur les communes de Kinsimba, Kinzau et Siège.

Lire aussi