ANGOP - Angola Press de Nouvelles Angola PressANGOP - Angola Press de Nouvelles Angola Press

Aller à la page d'accueil
Luanda

Max:

Min:

Accueil » Nouvelles » Société

26.09.2020 - sam. : 10'00 - Mise à jour 26.09.2020 - sam. : 09'55

La ministre de la Famille encourage la réintégration des enfants dans leur famille

Luanda - La ministre de l'Action sociale, de la Famille et de la Promotion de la femme, Faustina Alves, a encouragé vendredi, à Luanda, les directions municipales de son secteur à poursuivre l'activité de localisation et de réinsertion des enfants perdus au sein de leur famille.

Envoyer par email

Pour partager cette nouvelles par courriel, veuillez remplir les informations ci-dessous et cliquez sur Envoyer

Réviser

Pour signaler des erreurs dans les textes des articles publiés, de remplir les informations ci-dessous et cliquez sur Envoyer

Faustina Alves - ministre de l'Action sociale, de la Famille et de la Promotion de la femme

Photo: NELSON MALAMBA

Faustina Alves a fait ces déclarations lors de son discours à l'ouverture d'un séminaire sur « les procédures administratives et judiciaires d'adoption d'enfants en Angola», ayant souligné la nécessité d'insérer dans la famille les enfants perdus ou prétendument abandonnés.

Selon la ministre, les bureaux des affaires familiales dan les Cours provinciales devraient créer un registre unique des candidats à l'adoption et des demandeurs pour faciliter le processus.

Elle a également fait appel au tribunal pour mineurs pour qu'il poursuive ses travaux sur le processus d'autorisation provisoire et exceptionnelle pour l'accueil des enfants en état d'abandon confirmé ou en danger.

D’après la ministre, il est important de réfléchir à la nécessité de définir une entité responsable du respect des engagements internationaux pris, dans le cadre de la Convention sur la protection des enfants.

À son avis, les directeurs municipaux de l’Action sociale ont été en mesure d’interpréter strictement les directives émises par le Ministère de l’Action sociale, de la famille et de la promotion de la femme (Masfamu), concernant principalement la protection des enfants en situation de vulnérabilité sociale.

Selon l'Institut national des enfants (INAC), l’Angola a inscrit plus de deux mille personnes sur la liste d'attente pour le processus d'adoption.

L'Angola compte 118 foyers pour enfants, où au moins huit mille enfants sont hébergés.

Balises Enfant  

Lire aussi
  • 18/08/2020 11:35:21

    Le programme "Valor Criança" bénéficie à plus de huit mille enfants

    Luanda - Le Ministère de l'Action Sociale, de la Famille et de la Promotion de la Femme (MASFAMU) effectuera, dès ce mardi, dans la province de Bié, les 3ème et 4ème cycles de paiement du Programme de transfert monétaire social, dénommé "Valor Criança", bénéficiant à 8 449 enfants de moins de cinq ans.

  • 06/08/2020 17:55:59

    Transfert monétaire au profit des familles de Camizungo

    Luanda - 500 familles de Camuzungo, zone appartenant à la municipalité d’Icolo-Bengo, périphérie de Luanda, bénéficient depuis ce jeudi d’une assistance financière, dans le cadre d’un projet social de transfert monétaire de l’Unicef.

  • 02/08/2020 07:46:18

    Ouverture d'une enquête sur l'affaire des "enfants vulnérables"

    Luanda - Les autorités angolaises ont annoncé vendredi l'ouverture d'une enquête pour déterminer les véritables motivations de l'utilisation d'enfants malnutris et vulnérables dans le reportage d'une chaîne de télévision portugaise.