ANGOP - Angola Press de Nouvelles Angola PressANGOP - Angola Press de Nouvelles Angola Press

Aller à la page d'accueil
Luanda

Max:

Min:

Accueil » Nouvelles » Transport

06.06.2018 - mer. : 14'23 - Mise à jour 06.06.2018 - mer. : 14'23

Des pertes dictent la fin des vols de la British Airways

Luanda - Les pertes d'ordre opérationnel, entre autres raisons, ont dicté la fin des opérations de la British Airways en Angola, a révélé mercredi, à Luanda, le directeur de ventes de la compagnie, Oliveira Campos.

Envoyer par email

Pour partager cette nouvelles par courriel, veuillez remplir les informations ci-dessous et cliquez sur Envoyer

Réviser

Pour signaler des erreurs dans les textes des articles publiés, de remplir les informations ci-dessous et cliquez sur Envoyer

logotype de la compagnie britannique, British Airways

Parlant à l'Angop, mais sans mentionner les chiffres sur les revenus et les pertes, Oliveira Campos a expliqué que la situation, qui a conduit la British à quitter le marché angolais, s’est accentuée depuis 2015.

Il a souligné le manque de passagers sur le trajet Luanda / Londres et vice versa comme "la principale cause de la décision" associée à la crise économique et financière mondiale actuelle, qui a réduit les sources de revenus et de devises pour l'entreprise.

"L'avion qui vient en Angola a 217 sièges, et, dernièrement, nous ne transportions que 40 à 60 passagers, ce qui est économiquement irréalisable", a-t-il déclaré.

Pour le cadre de la British, utiliser à peine un tiers de la capacité de transport de l'avion en termes d'opérations aériennes et de coûts n'est pas réalisable, hormis le fait que Londres est une ville commerciale, contrairement à Rio de Janeiro, Sao Paulo, Dubaï ou certaines localités en Chine.

Il a souligné la nécessité d'un visa d'entrée pour le Royaume-Uni, pour les Angolais voyageant en transit, comme l'un des facteurs qui ont pesé dans la réduction des passagers.

Le directeur des ventes de British Airwys à Luanda confirme que le dernier vol de l'entreprise vers l'Angola partira de Londres / Heathrow à destination de Luanda jeudi et que le retour est prévu pour le samedi 9 juin.

En juin 2016, la société espagnole Iberia, qui fait également partie du groupe IAG, a cessé de desservir Luanda, faute de passagers.

Le groupe IAG (International Airlines Group), dont le principal actionnaire est actuellement la Qatar Airways a été créée il y a sept ans, suite à la fusion de la British Airways et Iberia, qui se sont joints à l'achat d'actions de la Vueling, Aer Lingus y Level.

Balises Aeronáutica   Cociétés  

Lire aussi
  • 03/07/2018 13:49:54

    La TAAG autorisée à opérer sans restriction dans l'UE

    Luanda - La TAAG est la seule compagnie aérienne angolaise autorisée à voler sans restriction, sur l'espace aérien et les territoires des Etats membres de l'UE, après avoir vu renouvelée pour la troisième fois, sa licence d'opérateur de transport aérien de Pays Tiers (TCO - Third country operator).

  • 11/06/2018 19:31:21

    Emirates augmente ses fréquences de vols vers Luanda

    Luanda - Emirates va, à partir du 1er juillet, augmenter le nombre de vols entre Luanda et Dubaï afin de garantir de meilleurs services et accorder plus d'options pour les passagers.

  • 26/01/2017 18:06:28

    L'avion laboratoire certifie les Systèmes de Navigation de Namibe

    Luanda - L'avion laboratoire, qui effectue depuis lundi, l'étalonnage et l'installation des Systèmes de Navigation Aérienne d'Angola, est parti jeudi après-midi pour l'Aéroport "Welwitschsa Mirabilis", dans la ville de Moçâmedes, chef-lieu de la province de Namibe (littoral-sud).