ANGOP - Angola Press de Nouvelles Angola PressANGOP - Angola Press de Nouvelles Angola Press

Aller à la page d'accueil
Luanda

Max:

Min:

Accueil » Nouvelles » Tourisme

26.02.2017 - dim. : 13'44 - Mise à jour 26.02.2017 - dim. : 13'51

Angola: Le ministre de l'Hôtellerie exhorte les hôteliers à consommer les produits nationaux

Luanda - Le ministre de l'Hôtellerie et Tourisme, Paulino Baptista, a appelé vendredi, à Luanda, les agents des établissements hôteliers à fournir aux clients des produits alimentaires nationaux et à fixer des prix abordables, visant à stimuler l'économie nationale.

Envoyer par email

Pour partager cette nouvelles par courriel, veuillez remplir les informations ci-dessous et cliquez sur Envoyer

Réviser

Pour signaler des erreurs dans les textes des articles publiés, de remplir les informations ci-dessous et cliquez sur Envoyer

1 / 1

Hôtel Palmeiras

Photo: Rosario dos Santos

         Intervenant lors d’une cérémonie d'inauguration d’un hôtel "Palmeiras", le ministre a encouragé les promoteurs et les investisseurs du secteur hôtellerie à promouvoir l'unité avec les agences de voyage et de tourisme pour attirer de nombreux clients, offrant plus de services et faire connaître au monde la beauté touristique angolaise.

           Selon Paulino Baptista, l'ouverture de l'hôtel "Palmeiras", situé à Talatona (Luanda), représente l'augmentation de l'offre de logement pour influencer la baisse des prix, l’offre d’emploi aux jeunes, ainsi que la contribution du tourisme à la diversification de l'économie pour sortir de la crise.

            Il a également appelé les associations de l'industrie hôtelière et du tourisme à promouvoir des concours gastronomiques et la formation professionnelle pour améliorer la qualité des services et augmenter les recettes de l'Etat par des impôts.

            L'hôtel Palmeiras, qui embauche environ 150 employés, a 91 quatre et 238 lits.

          La cérémonie d'inauguration de cet hôtel quatre étoiles a été suivie par le Président de la Cour constitutionnelle, Rui Ferreira, des membres du corps diplomatique accrédité en Angola, des représentants du gouvernement provincial de Luanda, des agents du secteur touristique, entre autres individualités.

Lire aussi