ANGOP - Angola Press de Nouvelles Angola PressANGOP - Angola Press de Nouvelles Angola Press

Aller à la page d'accueil
Luanda

Max:

Min:

Accueil » Information » À propos de l'Angola » Le Pays

Le Pays

Envoyer par email

Pour partager cette nouvelles par courriel, veuillez remplir les informations ci-dessous et cliquez sur Envoyer

Réviser

Pour signaler des erreurs dans les textes des articles publiés, de remplir les informations ci-dessous et cliquez sur Envoyer

Carte d'Angola, capitale Luanda

Carte d'Angola, capitale Luanda

L’Angola se situe à la cote occidentale d’Afrique  australe. Le pays a de données géographiques suivantes:

• Lattitude – Nord  – 04°22 degré   / Sud - 18°02'.

• Longitude – Est – 24°05 degré  / Ouest – 11°41'. 

• Superfície: 1.246.700 kilomètres carrés .

• Extension de la Côte Atlantique: 1.650 kilomètres.

• Frontières Terrestres: 4.837 kilomètres.  

• Pays limitrophes au Nord: La République Démocratique du Congo,

• Pays limitrophes à l’Est: la République Démocratique du Congo et la Zambie.

• Pays limitrophes au Sud: la République de Namibie.

• A l’Ouest: l’Océan Atlantique.

L’Angola compte 18 provínces:

 

Provínce

Extension Capitale
Bengo 33.016 Caxito
Benguela 39.826 Benguela
Bié 70.314 Kuito
Cabinda 7.270 Cabinda
Kuando-Kubango 199.049 Menongue
Kwanza-Norte 24.110 N'dalatando
Kwanza-Sul 55.600 Sumbe
Cunene 87.342 Ondjiva
Huambo 34.270 Huambo
Huíla 79.022 Lubango
Luanda 2.417 Luanda
Lunda-Norte 103.000 Dundo
Lunda-Sul 77.367 Saurimo
Malanje 97.602 Malanje
Moxico 223.023 Luena
Namibe 57.091 Namibe
Uíge 58.698 Uíge
Zaire 40.130 M'Banza Congo

Approximativement 65 pour cent du territoire est situe entre 1000 et 1600 mètres d’altitude..

La monnaie nationale est le kwanza. La Langue officielle est le portugais, outre diverses langues nationles, dont les plus parlées sont: le Kikongo, Kimbundo, Tchokwe, Mbunda, Umbundo, Kwanyama, Nhaneca, Fiote et Nganguela.

Climat

Le Climat en Angola a deux saisons: la saison de pluies, la plus chaude et qui survient entre les mois de Septembre à Mai, et la saison sèche, qui va de Mai à Septembre.

Le pays a une situation éographique p éculaire, pour être dans la zone inter-tropicale et sous-tropicale de l’hémisphère Sud, être proche de la mer, et par les spécificités  de son relief, il se divise en deux régions climatiques distinctes.:

• La Réion Littorale – avec humidité relative moyenne annuelle de 30 pour cent et une température moyenne supérieure à 23º Celsius;

• La Région de l’Intérieur, sous-divisée en Zone Nord, avec dês chutes pluviométriques élevées et dês hautes températures, Zone d’Altitude, qui englobe les régions des plateaux du centre, avec une saison sèche, de températures basses, et la Zone Sud-ouest, semi-aride, à cause de la proximité du désert de Namibe, extension du désert sujette aux grandes masses d’air tropical continental.

Les températures moyennes du pays sont de: 27°C maximal et 17°C mínimal.

Cette diversité climatique correspond à un potentiel touristique représenté par un patrimoine naturel três riche en flore et faune diversifiées, en rendant possible la p+ratique de tout type d’activités de loisir, hobbies et d’aventures.

La Flore

L’Angola présente cinq types de zones naturelles: la forêt humide et dense, comme celle de Mayombe (Cabinda), qui ontient les plus rares bois du monde; les savanes, normalement associées aux forêts, comme en est le cãs des provinces de Lunda-Norte et Lunda-Sul; les savannes sèches avec dês arbres ou arbustes,  à Luanda, à baixa de  Kassanje, dans la province de Malanje, et ussi dans certaines  zones des deux Lunda.

Il existe également des zones de steppe au long d’une bande qui a débuté au sud de Sumbe, dans le Kwanza Sud et, enfin, celle désertique, qui occupe une étroite bande contière 'l’extrême sud du pays, où nous pouvons trouver, dans le désert de Namibe, une espèce végétale unique et endémique dans le monde qui caractérise tant ce pays à   “Welwitchia Mirabilis”.

La Faune

En Angola, on connaît d’inombrbles espèces éparpillées à diverses régions. Dans la forêt de Mayombe, à Cabinda, habitent des gorilles, chimpanzés et perroquets. Dans les zones naturelles les plus humides du nord, centre et Est, nous pouvons observer des antílopes, l’Antilope Noire Géante (Palanca Negra Gigante), une espèxce endémique dans le monde et en voie d’extinction et les élephants, Déjà, dans les régions les plus sèches apparaissent des gazelles, d’Impala, de bufles, de zebres, et de la giraffes.

Les animaux plus ou moins communs sur toute l’étendue du territoire sont l’hyène,

Le Palanca rouge, le Lion, léopard et l’hyppopotame.

A la faune maritime existent aussi une énorme variété de poissons et de crustacés que

L’on trouve également dans les fleuves , riviéres, où nous pouvons également trouver des crocodiles ou de mangeurs d’hommes.

Les Principaux Fleuves 

Le principal fleuve d’Angola est le Kwanza, qui donne le nom à la monnaie nationale. Des ses mille kilomètres de longitude, seulement 240 sont navigables. Suivent le fleuve Kubango (975 kilomètres), Cunene (800) et enfin, sur la liste des quatre principaux fleuves du pays, figure le Zaire (150), ce dernier étant  navigable.

Les rivières angolaises offrent d’opportunités pour la mise en oeuvre de négoces d’intérêt touristique ou mixtes de type commerce-tourisme ou encore la pratique de l’eco-tourisme.

Ressources Minérales

L’Angola est un pays potentiellement riche en ressources minérales. On estime que son sous sol detient 35 des 45 minerais les plus importants du commerce mondial, parmi lesquels on distingue le pétrole, le gaz naturel, les diamants, les phosphates, les substances b étumineuses, le fer, le cuivre, le magnésium, l’or  et les roches ornementales.

 

Tourisme

 

 

Avec l’approbation du Plan Directeur du Tourisme d’Angola de 2011-2020, le 12 octobre 2011, par la Commission Permanente du Conseil des ministres, le Ministère de l’Hoôtellerie et tTourisme entre dans nun nouveau cycle de travail, en se concentrant dans la mise en oevre d’une stratégie qui se prétend solide, différenciatrice et capable d’affirmer les valeurs, les actifs histórico-culturels et la richesse naturelle, que composent le patrimoine toueistique d’Angola.

Avec ces actions mise en perspective pour le secteur, on espère la création d’un million de postes de travail directs et indirects, on estime une recette de près de quatre milliards de dollars américains, une augmentation significative du poids du secteur dans le Produit Interne Brut et 4,6 millions de touristes nationaux et internationaux, des indicateurs três importants pour la concrétisation des objectifs definis et des résultats espérés.

Religion

En Angola, il existe diverses religions organisées dans des églises ou formes analogues. Des données fiables quanta u nombre des fidéles n’exuistent pas, mais la grande majorité des angolais adhère à une religion chrétienne ou inspirée par le Christianisme. Prés d la moitié de la population est liée à l’église Catholique, l’autre partie á l’une des églises protestantes introduites durant la période coloniale: les baptistes, les méthodistes et les congrégationnelles, outre les communautés plus réduites des protestants réformés et des luthériens.

A eux, on doit ajouter les adventistes, les néo-apostoliques et un grand nombre d’églises pentecôtistes.

Il y a finalement, deux églises de type syncrétique, les kimbanguites, originaire de la République Démocratique du Congo et les tocoistes, qui se sont constituées en Angola en 1949, toutes deux ayant des communautés qui existent dans tout le pays. Elle significative, mais  non passible de quantification, pla proportion des personnes sans religion. Les pratiquants de religions traditionnelles africaines constituent une petite minorité, à caractère résiduel, mais, parmi les chrétiens, lon trouve une certaine fréquence de croyants et des coutumes héritées de ces religions. Il y a seulement 1 à 2 pour cent de musulmans, presque tous iommigrés d’autres pays (surtout de l’Afrique Occidentale).

Culture

Une des grandes plus-values d’Angola est sans doute s aculture dans toutes ses manifestations. La musique angolaise, tant traditionnelle comme semba, rebita, que dite moderne (kizomba, kuduro, zouk) ont sû se frayer  son chemin, déjà avec certaine projection internationale.

Il existe des instruments traditionnels qui importe de mentionner, qui font partie de la richesse culturelle et traditionnelle angolaise, comme le tambour, le nsasi et la marimba. Déjà le premier président d’Angola, António Agostinho Neto, disait, dans l’un de ses poèmes: “La marimba et le kissange, notre Carnaval, nous devons y recourir”.

Les danses traditionnelles extrêmement rythmées ont également une place de choix, ne laissant personne indifférente.

Le Ocarnaval est sans doute l’une des expression culturelles à suivre avec une harmonie de musique  et danse, comme le semba, la varina, le kabetula, le Kazukuta et la cabecinha.

En termes d’artisanat, l’Angola a beaucoup à offrir.

L’artisanat en bois est parfois ce qui a plus d’expression (bopis noir, bois cendre, bois rose, panga panga), mais il existe encore d’autres matériels qui sont exploités avec beaucoup de maîtrise, comme l’argile, la mateba (fibre du palmier), le bronze, l’Ivoire et le chiffre.

Population

Selon les estimations de 2013, l’Angola a environ 20 millions d’habitants, reparties  principalement par la côte du pays et le plateau central. Le premier recensement de la population du pays, après l’indépendance, est prévu pour 2014.

La population angolaise est majoritairement d’origine Bantução. Parmi eux, il y a les Bakongos, les Kimbundus, les Ovimbundus, mais il y a aussi d’autres groupes ethniques minoritaires comme les Koysan (au sud-ouest du pays).

La Langue officielle est le portugais et il existe prés de 42 langues nationales, notamment le Kikongo, Kimbundu, Umbundu, Tchokwe et les plus englobantes.

Quelques données d’intérêt

Orientation du transit – á droite.

Horaire des banques -  de 8h00 a 15h00 (il y a de banques qui fonctionnent le samedi).

Langue officielle  - Portugais.

Monnaie nationale - Kwanza.

Electricité    - 220/240V 50Hz.

Time Zone – GMT/UTC +1

Code téléphonique  - +244

Unité de mesure – métrique

Données complémentaires

 

DONNÉES  STATÍSTIQUES
Chef de l’Etat Président José Eduardo dos Santos
Capitale Luanda
Journée Nationale 11 Novenber 1975
Langue officielle Portugais
Monnaie nationale Kwanza (AKz)
Superficie 1.247.000 km²
Population 20 millions (estimation de 2013)
Alphabétisation 40%
Urbanisartion 26%
Ressources Naturelles

Diamant, huile, poisson, pétrole, animaux sauvages, agriculture, mer et ressources marines.

Obs.: Toutes les données sont de l'an 2000, exceptées celles qui sont indiquées.

FERIÉS NATIONAUX 
Nouvel An 1er Janvier

Journée du Début de la Lutte Armée de Libération Nationale

4 Février
Journée Internationale de la Femme 8 Mars
Carnaval (ferie mobile)

Se tient entre Février et Mars

Journée de la Paix et de la Réconciliation Nationale 4 Avril
Vendredi Saint (jour férié mobile)

Se tient entre le 22 Mars et le 25 Avril

Journée Internationale du Travailleur 1er Mai
Journée du Héros National 17 Septembre
Journée des Défunts 2 Novembre
Journée de l’Indépendance nationale 11 Novembre
Noel 25 Décembre
DATES DE CÉLÉBRATIONS NATIONALES 
Journée des Martyrs de la Repression Coloniale 4 Janvier
Journée de la Femme Angolaise 2 Mars

Journée de l’expansion de la lutte Armée de Libération Nationale

15 Mars
Journée de la jeunesse Angolaise Journée de la jeunesse Angolaise
Journée Internationale de l’Enfant 1er Juin
Journée de l’Enfant Africain 16 Juin
Journée de l’Afrique 25 Mai
Journée Internationale des Droits de l’Homme 10 Décembre