ANGOP - Angola Press de Nouvelles Angola PressANGOP - Angola Press de Nouvelles Angola Press

Aller à la page d'accueil
Luanda

Max:

Min:

Accueil » Information » À propos de l'Angop » Histoire

Histoire

Envoyer par email

Pour partager cette nouvelles par courriel, veuillez remplir les informations ci-dessous et cliquez sur Envoyer

Réviser

Pour signaler des erreurs dans les textes des articles publiés, de remplir les informations ci-dessous et cliquez sur Envoyer

Un regard vers l'avenir

L'Agence  Angola  Press (ANGOP) entre en 2013 dans un autre cadre technologique et humain, promouvant de constats changements et actualisations en vue de suivre la modernisation des moyens de télécommunications et de la communication sociale, facteurs qui contribuent à la concrétisation de son grand défi et rêve de se transformer dans en une grande entreprise multimédia.

La société a été créée en juillet 1975 sous le nom de National Angola Press (ANAP). A cette époque, ses dépêches étaient divulguées sous forme de Newsletter. En octobre de la même année, l'Angop a adopté son actuelle dénomination, Agence Angola Press, sur proposition du Président de la République, António Agostinho Neto. Le 30 octobre, elle a commencé à porter ce nom.

Trois ans plus tard, le 2 février 1978, l'agence a été transformée en organe de presse public sur décret  présidentiel 11/78  du 2 février. De là, les bases ont été jetées pour sa croissance et son développement. A cette époque, l'Angop avait embauché près de 300 personnes, la plupart des journalistes qui travaillaient 24 heures sur 24 sur l’ensemble du territoire national (18 provinces) et dans les cinq délégations à l'étranger (Portugal, Brésil, Royaume-Uni, au Zimbabwe et au Congo).

Prix

Cette production de qualité a fait d’elle une référence internationale. L’Angola est devenu source d’information et a pu établir des partenariats avec les autres agences de renom. L’Angop a ainsi travaillé avec les agences comme Reuters, AP, AFP, EFE, ANSA, Tanjug, IPS, Prensa Latina, Xinhua, Tass, AIM (Mozambique), ST-Press (Sao Tomé) , ANG (Guinée-Bissau) , VNA (Vietnam), BTA (Bulgarie), ADN (l' Allemagne de l'Est alors), CTK (ex-Tchécoslovaquie), PAP (Pologne), MTI (Hongrie) presse roumaine (Roumanie), ATCC (Corée du Nord), ANN (Nicaragua), APS (Algérie), AZAP (ex- Zaire), ABP (Burundi) et ACI (Congo Brazzaville).

Membre des agences de " pool" des pays non alignés depuis sa création, l’ANGOP a même assumé avec succès sa présidence de 1989 à 1992. Ce "pool" regroupe plus d'une centaine de pays sur les cinq continents.

L’ANGOP est également membre de l'Alliance des agences de presse (ALP) pays Communauté des Pays de Langue Portugaise (CPLP).

En reconnaissance de la grande entreprise au fil des ans, l’ANGOP a été récompensée pour la première fois en 1990, puis en 1992 par Award "Gold Star Internationale suite à la Qualité " décerné par "Business Initiative Directions" (BID)  et aussi en 1996, avec la " qualité mondiale Prix d'engagement" donnée par JX BAN ARTS DE L’IMAGE, les deux sociétés ont leur siège à Madrid. En 2009, la société a reçu le prix Maboque de Journalisme dans la catégorie des organes de l’année, l'excellence de son travail journalistique.

Cette même année, l'entreprise a également reçu le trophée "Golden Lion " pour la couverture de la 26e édition de la Foire Internationale de Luanda.

L'agence a de nouveau gagné un autre " Lion d'or " dans la catégorie " Rédaction Communiqué de presse " au terme de la 30e édition de la Foire Internationale de Luanda, qui s'est tenue du 16 au 21 Juillet 2013.


Modernisation

Avec la guerre, les projets de développement de l’agence ont été ralentis, en particulier l'extension vers l'extérieur ainsi que d'un programme ambitieux de formation du personnel qui devait suivre la mise en œuvre du processus de paix au pays. Ce processus a été exacerbé par la destruction d'une partie de son infrastructure et la mort de certains employés en raison du conflit armé.

Dans le souci d’informer toujours l’opinion publique nationale et internationale, l’Angop continue à se développer malgré les conséquences d'une longue guerre fratricide.  Lors de son 25e anniversaire, l'agence est entrée dans une nouvelle phase de modernisation, à la fois interne et externe, et en particulier sur la recherche le contact plus étroit et sensible au niveau du monde entier par le biais de Web site sur l’Internet.

En Juin 2006, elle a connu un processus de modernisation, qui a introduit d'importantes avancées technologiques et a changé son web site par le portail internet. Outre la divulgation de dépêche d’actualité sous forme de multimédia, l’agence prête également service à la population angolaise et divulgue les attractions économiques et touristiques d’Angola.