ANGOP - Angola Press de Nouvelles Angola PressANGOP - Angola Press de Nouvelles Angola Press

Aller à la page d'accueil
Luanda

Max:

Min:

Accueil » Nouvelles » Cabinda

Cabinda

La nature dans toute sa plénitude et une histoire riche. Mélange de belles plages, de lagunes bien préservées et l’omniprésence de la forêt du Mayombe.

Cabinda

La province

Envoyer par email

Pour partager cette nouvelles par courriel, veuillez remplir les informations ci-dessous et cliquez sur Envoyer

Réviser

Pour signaler des erreurs dans les textes des articles publiés, de remplir les informations ci-dessous et cliquez sur Envoyer

Cabinda est la province la plus au nord d'Angola. Il s'agit d'une enclave bordée au nord par la République du Congo, à l’est par la République démocratique du Congo et à l'ouest par l'océan Atlantique.
Les portugais sont arrivés à Cabinda au XVe siècle. Lorsque Diogo Cão arriva dans la région, ce dernier échangeait des cadeaux  avec le roi du Congo et avait établi avec lui une relation d'affaires solide dont le point  dominant est la vente des esclaves. Cabinda faisait partie de l'ancien royaume du Congo mais elle est attribuée au Portugal lors de la Conférence de Berlin en 1885, quand le Congo belge (actuelle République démocratique du Congo) et le Congo français (aujourd'hui Congo) ont été attribués à la Belgique et à la France respectivement. Lorsque la Belgique a réclamé une sortie vers la mer, Cabinda est devenue une enclave.

A la veille de la conférence, les princes et les notables de Cabinda ont signé le traité de Simulambuco avec le Portugal, par lequel le territoire de Cabinda est devenu un protectorat portugais, et a été retenu comme partie du territoire de l'Angola après l'indépendance.
Il est riche en ressources naturelles et des terres fertiles pour l'agriculture. Il a du pétrole, du bois, du phosphate, de l'or et d'autres minéraux.
Le 28 mai on célèbre la fête de la ville, à cette date en 1956 Cabinda est devenue une ville.

Cabinda est une province très marquée par ses traditions transmises de génération en génération, avec divers moments précis de la vie de la communauté. L'un des groupes responsables de la perpétuation de certaines traditions est le groupe de Bakama.

Les Bakama sont des groupes culturels avec leurs propres sectes, parmi lesquels on met en évidence ceux de Kizo qui se trouvent à la colline du même nom. Ces groupes utilisent des masques pour divers rituels, mais ne révèlent pas qui est derrière ceux-ci. Les Bakama apparaissent lors de festivités historiques de la ville, toujours avec des masques peints et habillés de feuilles sèches de bananier. Ils ont toujours un balai fait de nervures de feuilles de palmier.

La population est majoritairement d'origine Bakongo, y compris clans Bawoyo, Bakoki, Balingi, Bayombe et Basundi. La langue principale est Ibinda qui est divisé avec le Kiombe au nord et Kiwoyo au sud.

Cette province vit principalement de l'exploration pétrolière qui emploie (directement ou indirectement) la majorité de la population, il ya aussi l'industrie du bois, l'agriculture et l'élevage. Même avant la découverte du pétrole les Portugais l’a appelée Porto Rico à grâce aux ressources naturelles dans la région.

 

Superficie

Cabinda est située au nord-ouest de l'Angola étant la province la plus au nord, avec une superficie de 7.270 km2.

 

Distance entre les autres villes

 

Découpage Administratif

La province dispose de quatre municipalités qui sont les municipalités-communes:

Municipalités Communes
Cabinda Cabinda (Siège Municipal)
Tando Zinze
Malembo
Cacongo Lândana (Siège Municipal)
Dinge
Massabi
Buco-Zau

Buco Zau (Siège Municipal)
Inhuca
Necuto

Belize Belize (Siège Municipal)
Luali
Miconje

 

Climat

Tropical humide avec une température moyenne de 25 º C.

 

Forêt

Il couvre une superficie de 290.000 hectares. Il s'agit d'une forêt dense qui surprend le visiteur. Elle est extrêmement riche en bois précieux en mettant l'accent sur le bois noir, ébène, bois de santal africain, bois rare et fer. La faune de la forêt se compose de gorilles, les chimpanzés, les éléphants et une variété d'oiseaux, certains extrêmement rares.
La forêt du Mayombe remplit l'imagination populaire, est le cadre de nombreux contes et histoires populaires de la littérature angolaise. Mayombe est appelé "mer végétale" grâce à son impénétrabilité. Étant particulièrement célèbre pour ses papillons, certains ne trouvent que dans cette région. Il est incroyablement riche en espèces végétales et animales.

 

Densité de la Population

La densité de population de cette province estimée 186.000 habitants (estimation de 2006).

 

Liaisons

La province de Cabinda est reliée au nord par la République Démocratique du Congo et du Congo Brazzaville, au sud par le fleuve Zaïre, à l’est par la République démocratique du Congo et, enfin, à l'ouest par l'océan Atlantique.

 

Ressources naturelles

Le sous sol de Cabinda est riche en ressources naturelles telles que: pétrole, phosphate, or, manganèse, du quartz, de l'uranium et le potassium.

Toutefois, le pétrole est le produit le plus important qui attire les investissements étrangers dont l’exploitation est évaluée à environ 1.000.000 barils/jour, et contribue à plus de 60% de la production totale actuelle du pétrole de l'Angola.