ANGOP - Angola Press de Nouvelles Angola PressANGOP - Angola Press de Nouvelles Angola Press

Aller à la page d'accueil
Luanda

Max:

Min:

Accueil » Nouvelles » Afrique

09.10.2019 - mer. : 15'38 - Mise à jour 09.10.2019 - mer. : 15'38

RDC : Félix Tshisekedi se dit prêt à donner sa vie pour le rétablissement de la paix à l'Est

Dans son adresse ce lundi 07 octobre à la population de la ville de Bukavu, le Chef de l'État, Félix Tshisekedi, a réitéré sa ferme intention d'en finir avec les problèmes d'insécurité dans la partie Est du pays, en proie depuis près de 20 ans aux massacres des civils. Selon le premier citoyen congolais, il est prêt à mourir, pourvu que la paix soit rétablie, lit-on sur le site d'Interkinois.

Envoyer par email

Pour partager cette nouvelles par courriel, veuillez remplir les informations ci-dessous et cliquez sur Envoyer

Réviser

Pour signaler des erreurs dans les textes des articles publiés, de remplir les informations ci-dessous et cliquez sur Envoyer

Le Chef de l?État de la RDC, Félix Tshisekedi

Photo: Pedro Parente

« Notre combat sera celui de vous apporter la paix, une paix définitive, nécessaire pour la stabilité de notre pays. Lorsque nous étions en campagne, j’avais mis en avant dans le thème de ma campagne comme priorité, le bien-être de l’homme congolais qui commence d’abord par le défi de la paix. Je suis conscient des souffrances qui sont les vôtres et je n’ai ménagé aucun effort depuis que je suis au pouvoir pour entretenir nos forces armées et tout faire pour que celles-ci soient au top niveau et puissent faire leur devoir qui consiste à imposer la paix dans tout l’ensemble du territoire national. Et cette paix, croyez-moi, je suis prêt à mourir pour qu’elle soit une réalité. Je veux la paix et la paix définitive dans notre pays », a déclaré Félix Tshisekedi devant la foule à la place de l’indépendance.

Par ricochet, le successeur de Joseph Kabila soutient que les minerais que regorge le sous-sol congolais, du moins dans les régions de l’Est, constituent l’élément déclencheur de cette insécurité.

« Le domaine minier est à la base de beaucoup de nos malheurs. Aujourd’hui si l’insécurité règne c’est à cause de nos richesses. Tout le monde nous les envie et finalement nous les Congolais nous sommes les derniers à en profiter. C’est inacceptable» , a-t-il renchéri.

Et d’ajouter : « Notre défi désormais est non seulement de remettre de l’ordre dans ce secteur, mais également de diversifier notre économie pour pouvoir aller dans d’autres domaines qui seront créateurs d’emplois et aussi des richesses qui vont permettre à la RDC de connaître une croissance exemplaire ».

En effet, c’est hier l’après-midi que le Chef de l’État et sa suite, notamment son directeur de cabinet, Vital Kamerhe, sont arrivés à Bukavu, chef-lieu de la province du Sud-Kivu. Il y est également en marge de l’inauguration ce mardi 08 octobre, d’un laboratoire de transformation des produits agricoles.

Balises África  

Lire aussi
  • 09/10/2019 15:58:58

    Afrique du Sud : un tueur en série qui ne tue que des femmes

    En Afrique du Sud, la police de la ville du Cap est aux trousses de la personne qui, depuis février ne s’en prend qu‘à des femmes. Mais le bout du tunnel semble encore bien loin, lit-on sur Africanews.

  • 09/10/2019 15:56:43

    Burundi : l'ouverture en catimini d'un régime dos au mur

    Le régime burundais montre pour la première fois depuis le début de la crise en avril 2015 quelques timides signes d’ouverture. Des discussions ont même été engagées par le pays dans la plus grande discrétion avec la plateforme d’opposition Cnared, affaiblie par les défections, lit-on sur Africanews.

  • 09/10/2019 15:50:58

    Mondial de rugby : l'Afrique du Sud écrase le Canada et file en quart

    L’Afrique du Sud a validé, mardi, son ticket pour les quarts de finale de la Coupe du monde de rugby, au Japon, en étrillant le Canada 66-7, avec 8 essais et le point bonus, lit-on sur Africanews.