ANGOP - Angola Press de Nouvelles Angola PressANGOP - Angola Press de Nouvelles Angola Press

Aller à la page d'accueil
Luanda

Max:

Min:

Accueil » Nouvelles » Afrique

16.10.2019 - mer. : 18'59 - Mise à jour 16.10.2019 - mer. : 18'59

Le blues touche beaucoup d'immigrés une fois à l'étranger

Quitter son pays natal pour l'étranger est une expérience que beaucoup de personnes tentent et vivent en Afrique, lit-on sur la BBC.

Envoyer par email

Pour partager cette nouvelles par courriel, veuillez remplir les informations ci-dessous et cliquez sur Envoyer

Réviser

Pour signaler des erreurs dans les textes des articles publiés, de remplir les informations ci-dessous et cliquez sur Envoyer

La quête de l'eldorado se transforme en cauchemar pour certain.

Pour d'autres, les questions d'adaptation se posent une fois à l'étranger.

Cela peut être en Europe ou dans un autre pays africain.

La réalité au pays d'accueil est souvent loin du monde idéal rêvé.

Certains immigrés ressentent le mal du pays qu'ils ont pourtant quitté.

Le blues de l'immigré, un reportage de Jacques Matand.

Balises África  

Lire aussi