ANGOP - Angola Press de Nouvelles Angola PressANGOP - Angola Press de Nouvelles Angola Press

Aller à la page d'accueil
Luanda

Max:

Min:

Accueil » Nouvelles » Économie

10.11.2019 - dim. : 10'27 - Mise à jour 10.11.2019 - dim. : 10'28

Le CFB prévoit l'ouverture de la route Huambo / Caála

Huambo - Le Chemin de fer de Benguela (CFB) prévoit, dans un proche avenir, l'ouverture de la route Huambo / Caála, comme dans la province de Moxico (Luena / Luau), pour répondre aux besoins des deux principales régions du plateau central, avec l'amélioration du transport de passagers et de marchandises.

Envoyer par email

Pour partager cette nouvelles par courriel, veuillez remplir les informations ci-dessous et cliquez sur Envoyer

Réviser

Pour signaler des erreurs dans les textes des articles publiés, de remplir les informations ci-dessous et cliquez sur Envoyer

Gare centrale de la ville de Huambo

Photo: Francisco Miúdo

C’est ce qu’a informé à la presse cette semaine , le président du Conseil d'administration de cette société publique, Luís Teixeira, à l'occasion du conseil consultatif du ministère des Transports, clôturé vendredi sous la devise «Reliant les Angolais. Relions-nous au monde".

Le gestionnaire public a dit que pour l'ouverture de la route Huambo / Caála, il était nécessaire un train plus léger avec une grande possibilité d'accélération, contrairement à ceux habituels, pour couvrir les 23 kilomètres qui séparent les deux villes principales du plateau central en seulement 30 minutes.

Luís Teixeira a indiqué que l'un des principaux défis actuels du CFB avait trait à la maintenance des infrastructures et des équipements, l'exploitation et la monétisation du secteur des transports et des chemins de fer grâce à l'établissement de partenariats avec ce secteur entrepreneurial en tenant compte du développement économique à réaliser.

Pour cette raison, il a fait savoir que l’institution s’intéressait à la formation des techniciens du CFB, ainsi qu’aux questions relatives à la sécurité ferroviaire, avec l’installation du système de positionnement global (GPS).

Créée le 27 novembre 1902, le CFB dispose d’une ligne ferroviaire de 1 344 kilomètres, partant de la ville portuaire de Lobito (Benguela), traversant l’intérieur du pays pour atteindre Luau, dans la province de Moxico, point de liaison avec les République démocratique du Congo et de la Zambie.

Le CFB   compte 67 gares, de Lobito à Luau, à la frontière avec la RDC, et une flotte de 56 locomotives, dont 48 acquises auprès de la multinationale américaine General Electric (GE Transportation), et 89 wagons, entre les 1ère, 2e et 3e classes.

Sur ces 67 gares, sept ont été construites dans un nombre égal de municipalités de la province de Huambo: Chinnjenje, Ucuma, Longonjo, Caála, Huambo, Chicala-Cholohanga et Cachiungo.

Avec une extension territoriale de 35.771 kilomètres carrés, la province de Huambo a une population de deux millions d’habitants, 519 mille 309 habitants, répartis dans 11 municipalités.

Lire aussi
  • 01/11/2019 19:13:23

    La Banque détient 141 milliards de kwanzas pour financer le PRODESI

    Huambo (Angola) - Cent quarante et un (141) milliards de kwanzas, tel est le montant que les Banques commerciales mettront à disposition du Programme d'Appui à la Production, Diversification des Exportations et Substitution des Importations (PRODESI).

  • 31/10/2019 10:33:32

    Le programme "Minha Terra" promeut la dignité des communautés rurales

    Cachiungo (Angola) - La ministre de l'Aménagement du Territoire et de l'Habitat, Ana Paula Chantre Luna de Carvalho, a souligné mercredi, dans la municipalité de Cachiungo (Huambo), l'importance du programme "Minha Terra" pour la promotion de la dignité des communautés rurales, la réduction de la pauvreté et la garantie de la sécurité alimentaire dans le pays en général.

  • 01/10/2019 16:52:05

    Les agriculteurs de Chipipa abandonnent les champs

    Huambo - Au moins 450 agriculteurs, anciennement affiliés à la coopérative d'agriculture, élevage, commerce et consommation ''Fait tout par temps'', ont abandonné l'activité agricole ces trois dernières années dans la commune de Chipipa, située à 18 km de la ville de Huambo.