ANGOP - Angola Press de Nouvelles Angola PressANGOP - Angola Press de Nouvelles Angola Press

Aller à la page d'accueil
Luanda

Max:

Min:

Accueil » Nouvelles » Économie

05.12.2019 - jeu. : 19'17 - Mise à jour 06.12.2019 - ven. : 08'39

Des Sud-africains veulent investir dans l'agriculture en Angola

Menongue - Un groupe d?entrepreneurs sud-africains du secteur agroalimentaire envisage d?investir dans la province de Cuando Cubango (sud-est), où ils ont constaté mardi l?existence des potentialités agricoles dans les municipalités de Menongue et Cuchi.

Envoyer par email

Pour partager cette nouvelles par courriel, veuillez remplir les informations ci-dessous et cliquez sur Envoyer

Réviser

Pour signaler des erreurs dans les textes des articles publiés, de remplir les informations ci-dessous et cliquez sur Envoyer

La délégation d’hommes d’affaires sud-africains, composée des conseillers agricoles et des agriculteurs de l’Association agricole de l’Afrique du sud, a également visité le canal d’irrigation de Missombo à Menogue qui compte 200 hectares de terres arables.

Le pôle agricole de la commune de Vissati à Cuchi a également reçu la visite des hommes d’affaires sud-africains qui, ont également travaillé avec une équipe de la Maison civile du Président de la République et des techniciens du ministère de l’Agriculture de l’Angola.

Cette visite a permis, dans un premier temps, la prospection des zones à exploiter dans la province de Cuando Cubango, riche en sols fertiles.

S’exprimant à la presse, à la fin de la visite, Dirck Hanekom, chef de la délégation de l’association sud-africaine,  a fait savoir que les agriculteurs sud-africains avaient l’intention de produire en Angola une large gamme de produits tels que le maïs et les légumes.

Faire venir dans le pays plusieurs partenaires liés au secteur agricole pour l’échange d’expériences avec les Angolais dans la promotion de l’autosuffisance des ménages et l’augmentation de la productivité, à travers l’enseignement de bonnes pratiques agricoles.

Dirck Hanekom a souligné que la dégradation des routes, principale difficulté, empêchait le flux de produits vers les principaux centres de consommation.

A l’occasion, Carla Cativa, vice-gouverneur de Cuando Cubango pour le secteur politique, social et économique, a déclaré que la visite des investisseurs sud-africains contribuerait à la production agricole et à l’autosuffisance des familles de la province.

Elle a finalement annoncé que plus de 1.700 hectares de terre étaient disponibles dans le pôle agricole de Vissai.

Lire aussi