ANGOP - Angola Press de Nouvelles Angola PressANGOP - Angola Press de Nouvelles Angola Press

Aller à la page d'accueil
Luanda

Max:

Min:

Accueil » Nouvelles » Économie

20.09.2019 - ven. : 19'25 - Mise à jour 20.09.2019 - ven. : 19'25

Les travailleurs pourraient acquérir 20 pour cent du capital des entreprises à privatiser

Luanda - Vingt pour cent au maximum du capital des entreprises à privatiser par l'Etat, à compter de 2019 jusqu'en 2022, pourraient être acquis par les travailleurs qui souhaiteraient faire partie des actionnistes.

Envoyer par email

Pour partager cette nouvelles par courriel, veuillez remplir les informations ci-dessous et cliquez sur Envoyer

Réviser

Pour signaler des erreurs dans les textes des articles publiés, de remplir les informations ci-dessous et cliquez sur Envoyer

Le consultant de l?Institut de Gestion d?Actifs et des Privatisations de l?Etat (IGAPE), Julio Londa

Photo: Alberto Julião

Selon le consultant de l’Institut de Gestion d’Actifs et des Privatisations de l’Etat (IGAPE), Julio Londa, cette décision, prescrite dans la Loi des privatisations (Loi 10/19) et dans les procédures du Programme des privatisations (Propriv), réserve aux travailleurs ce droit, qui leur garantie au maximum 20 pour cent d’actions.

Parmi les droits et les garanties, que la Loi des privatisations et le  Propriv réservent aux travailleurs, figure le maintient des postes d’emploi des travailleurs et des administrateurs, qui doit être pris en compte dans l’analyse de la proposition de l’offre publique.

Mêmement, dans les entreprises du Secteur Entrepreneurial Public (SEP) à privatiser, les travailleurs maintiennent les droits et obligations acquis.

Balises Angola  

Lire aussi