ANGOP - Angola Press de Nouvelles Angola PressANGOP - Angola Press de Nouvelles Angola Press

Aller à la page d'accueil
Luanda

Max:

Min:

Accueil » Nouvelles » Économie

24.09.2019 - mar. : 16'06 - Mise à jour 24.09.2019 - mar. : 16'06

La ministre demande de la créativité aux opérateurs touristiques

Mbanza Kongo - La ministre du tourisme, Ângela Bragança, a exhorté mardi, les opérateurs du secteur touristique de la province de Zaire, à être plus dynamiques dans la création de produits touristiques, afin d'attirer et de susciter la curiosité des touristes

Envoyer par email

Pour partager cette nouvelles par courriel, veuillez remplir les informations ci-dessous et cliquez sur Envoyer

Réviser

Pour signaler des erreurs dans les textes des articles publiés, de remplir les informations ci-dessous et cliquez sur Envoyer

Ministre du Tourisme, Ângela Bragança

Photo: BRAULIO PEDRO

S’exprimant lors d’une réunion avec les opérateurs du secteur à Mbanza Kongo, la gouvernante a souligné la nécessité de transformer les valences du centre historique local, inscrit en 2017, sur la liste du Patrimoine culturel de l’humanité, dans la cellule active du tourisme.

A cet effet, il a dit que les agents touristiques de la province n’avaient pas besoin d’attendre les festivals ou colloques pour promouvoir leurs produits touristiques, tels que l'artisanat, les porte-clés, les porte-clés, des tricots, entre autres objets qui promeuvent la culture et l'image du site historique.

La ministre a appelé à une meilleure articulation entre les 40 nouveaux guides touristiques locaux et les agents du secteur, dans l’aide aux touristes qui arrivent dans la région.

Elle a valorisé l’innovation au détriment des procédures classiques ou conventionnelles dans la réalisation de l’activité touristique, car la réalité mondiale montre que le succès dans le secteur appartient à ceux qui ont de nouvelles idées.

La ministre du Tourisme a mis en relief le lancement de l'itinéraire, de la carte et du guide touristique de Mbanza Kongo, initiative qui doit être complétée par la construction d’un nouvel aéroport dans cette ville, afin de faciliter l’accès en moins de temps à la localité.

Selon la gouvernante, les 480 kilomètres qui séparent Mbanza Kongo de Luanda empêchent que certaines activités plus importantes comme des conférences ou des colloques nationaux ou internationaux se tiennent dans la capitale de la province de Zaire.

Lors de cette rencontre, les promoteurs touristiques ont eu l’occasion de déclarer que le taux d’intérêt élevé exigé par les banques commerciales constituait une véritable difficulté pour solliciter des crédits pour de nouveaux investissements dans la région.

A cet effet, les participants ont sollicité l’ouverture d’une ligne de crédit à leur bénéfice, avec un taux d’intérêt inférieur à 10%, qui stipule une période de remboursement plus longue.

La ministre du Tourisme travaille depuis lundi (23) à Mbanza Kongo, d’où elle a ouvert des activités commémoratives de la Journée mondiale du Tourisme qui se commémore le 27 septembre, a lancé l’itinéraire, la carte et le guide touristiques locaux et à clôturé le cours de formation de guides touristiques.

Lire aussi