ANGOP - Angola Press de Nouvelles Angola PressANGOP - Angola Press de Nouvelles Angola Press

Aller à la page d'accueil
Luanda

Max:

Min:

Accueil » Nouvelles » Économie

09.07.2020 - jeu. : 10'46 - Mise à jour 09.07.2020 - jeu. : 11'28

La dégradation des routes rend difficile l'écoulement dans la zone haute de Canjala

Lobito (Angola) - Une soixantaine de tonnes de produits agricoles, en particulier les haricots, le maïs, l'arachide et la patate douce, se détériorent chaque année dans le village de Monte Arroio, dans la partie supérieure de la commune de Canjala, municipalité de Lobito, province de Benguela par manque d'écoulement, a appris mercredi l'ANGOP.

Envoyer par email

Pour partager cette nouvelles par courriel, veuillez remplir les informations ci-dessous et cliquez sur Envoyer

Réviser

Pour signaler des erreurs dans les textes des articles publiés, de remplir les informations ci-dessous et cliquez sur Envoyer

Une route dégradée

Photo: Morais Silva

Selon le chef traditionnel du village de Monte Arroio, Ernesto Lukembi, la dégradation accentuée des 14 kilomètres de la route d'accès à cette localité montagneuse de Canjala empêche la circulation de véhicules qui contribueraient à l’écoulement de la production locale.

À la lumière de cela, il a dit que la population avait réussi à réhabiliter une partie du tronçon et que certaines voitures continuaient de monter, mais avec les pluies des dernières années, la situation s'est aggravée et aujourd'hui aucun véhicule ne passe.

C'est dans ce contexte que le responsable local demande l'aide de la municipalité et des autorités de Lobito pour la réhabilitation de la route, afin que les commerçants puissent avoir accès aux produits agricoles dans la zone haute de Canjala.

De même, il a admis qu'à l'heure actuelle, les paysans font de grandes pertes, car les motos à deux roues qu'ils louent parfois comme alternative n'ont pas la capacité d'absorber toute la production du siège communal de Canjala.

«Nous ne pouvons pas profiter de ce que nous produisons», déplore l'autorité traditionnelle, estimant cependant que si les autorités commencent à travailler sur le terrassement de la route, la circulation des produits sera facile et la vie des paysans changera, car ils auront plus de revenus.

En plus de Monte Arroio, il a révélé que les zones hautes de Wita et Kabanga ont également enregistré une production importante de haricots, de maïs, d’arachide, de patate douce et d'autres cultures, mais qui, malheureusement, ont été gâchées par le manque de transport, associé à l'impraticabilité de ce tronçon routier.

Selon l'interlocuteur, même les motos à trois roues, avec une petite carrosserie attachée, sont incapables de gravir les parties hautes de la commune.

Située à 85 kilomètres au nord de la municipalité de Lobito, la commune de Canjala compte plus de 24 mille habitants.

Lire aussi