ANGOP - Angola Press de Nouvelles Angola PressANGOP - Angola Press de Nouvelles Angola Press

Aller à la page d'accueil
Luanda

Max:

Min:

Accueil » Nouvelles » Education

01.12.2018 - sam. : 11'37 - Mise à jour 01.12.2018 - sam. : 11'38

Des irrégularités dans l'appel d'offres public du secteur de l'éducation à Zaíre

Mbanza Kongo - L'enquête, ouverte par le gouvernement provincial de Zaíre en octobre dernier sur des plaintes concernant des irrégularités dans le cadre de l'appel d'offre du secteur de l'éducation dans la région, a conclu qu'il y a une violation manifeste des principes de rigueur, de transparence et d'impartialité dans le processus.

Envoyer par email

Pour partager cette nouvelles par courriel, veuillez remplir les informations ci-dessous et cliquez sur Envoyer

Réviser

Pour signaler des erreurs dans les textes des articles publiés, de remplir les informations ci-dessous et cliquez sur Envoyer

Zaire: Edifice principal du Gouvernorat Provincial de Zaire

Photo: Pedro Moniz Vidal

Selon un communiqué de presse du bureau de communication institutionnelle et presse du gouvernorat de Zaíre parvenu vendredi à l'Angop à Mbanza Kongo, il a été prouvé qu’il y a eu des omissions et erreurs dans l’élaboration des tests par les commissions techniques municipales qui ont coordonné l’appel d’offres.

Le document indique également que la commission d'enquête a également prouvé que certains candidats ont effectué les tests ou les examens dans des lieux inappropriés non indiqués par la commission, ce qui en soi révèle une fraude.

La note indique que sur les 688 postes initialement proposés à la province de Zaíre par le ministère de l'Éducation, 100 postes supplémentaires ont été ajoutés à la demande des autorités locales, dont 382 seulement ont été pourvus à la suite de cet appel d'offres.

En d'autres termes, le communiqué de presse souligne également que Zaíre a perdu 386 postes vacants, ce qui correspond à 50,26%, du fait qu'un grand nombre de candidats ont obtenu des notes négatives.

Face à ces irrégularités, selon la source, le gouvernorat provincial rassure tous les concurrents qui se sont sentis blessés et promet de prendre des mesures disciplinaires et autres à cet effet, sur la base du droit, compte tenu de la gravité des faits constatés.

Le gouvernorat déclare également qu'il établira des contacts avec le ministère de l'Éducation afin de trouver le plus rapidement possible les meilleures solutions aux problèmes et aux plaintes des candidats.

Lire aussi
  • 31/01/2019 15:18:21

    Le gouvernement veut mettre fin aux enfants hors du système éducatif d'ici 2022

    Luanda - Le ministre d'État et chef de la Maison Civile du Président de la République, Frederico Cardoso, a déclaré jeudi à Cabinda que le gouvernement angolais avait l'intention de mettre fin à l'existence d'enfants hors du système éducatif d'ici 2022.

  • 31/01/2019 15:04:50

    L'Exécutif angolais mise sur tout pour changer l'éducation du pays

    Luanda - Dans le cadre de la révision du Budget Général de l'État (BGE) annoncée, en raison de la chute du prix du pétrole, l'une des priorités consistera à préserver les fonds nécessaires à la réalisation du programme de construction d'écoles dans tout le pays défini l'année dernière.

  • 31/01/2019 10:06:39

    Cabinda accueille l'ouverture de l'année scolaire 2019

    Luanda - L'année scolaire 2019, qui sera officiellement ouverte jeudi à Cabinda, comptera sur 10 millions 608 mille 415 élèves de l'enseignement général, ce qui représente une variation de 6% par rapport à l'année scolaire 2018.

  • 29/01/2019 09:19:41

    104 cours légalisés pour l'année académique 2019

    Luanda - 104 cours sur les 144 illégaux enregistrés par le ministère de l'Enseignement supérieur, des Sciences, de la Technologie et de l'Innovation (MESCTI) en 2018, ont été légalisés, a annoncé lundi à Luanda le secrétaire d'Etat à l'Enseignement supérieur. Eugénio Silva.