ANGOP - Angola Press de Nouvelles Angola PressANGOP - Angola Press de Nouvelles Angola Press

Aller à la page d'accueil
Luanda

Max:

Min:

Accueil » Nouvelles » International

21.01.2020 - mar. : 15'51 - Mise à jour 21.01.2020 - mar. : 15'51

Boeing ukrainien abattu en Iran : pas un, mais deux missiles impliqués

Ce n'était pas un, mais deux missiles qui ont été tirés par la défense aérienne iranienne le 8 janvier dernier. Des missiles impliqués dans le crash du Boeing 737 d'Ukraine International Airlines et la mort de 176 personnes. L'aviation civile iranienne a confirmé cette information et précisé que les deux missiles étaient de conception russe et avaient été tirés en direction de l'avion, depuis le nord.

Envoyer par email

Pour partager cette nouvelles par courriel, veuillez remplir les informations ci-dessous et cliquez sur Envoyer

Réviser

Pour signaler des erreurs dans les textes des articles publiés, de remplir les informations ci-dessous et cliquez sur Envoyer

Le rapport remis en main propre au président ukrainien Volodymir Zelensky indique aussi que la lecture des boîtes noires du Boeing ukrainien est impossible en Iran.

L'Ukraine a donc pressé l'Iran de lui remettre les deux boîtes noires. Et le Canada insiste pour qu'elles soient envoyés en France ou en Ukraine pour analyse.

Le 11 janvier, trois jours après le drame, l'état-major iranien avait reconnu la responsabilité des forces armées dans le crash. Le général de brigade Amirali Hajizadeh, chef de la branche aérospatiale des Gardiens de la Révolution, avait endossé la responsabilité totale de l'accident mais n'avait parlé que d'un seul missile de courte portée tiré en direction de l'appareil et avait qualifié ce tir d'"erreur humaine".

Balises Internationale  

Lire aussi