ANGOP - Angola Press de Nouvelles Angola PressANGOP - Angola Press de Nouvelles Angola Press

Aller à la page d'accueil
Luanda

Max:

Min:

Accueil » Nouvelles » Culture

25.04.2018 - mer. : 18'13 - Mise à jour 25.04.2018 - mer. : 18'14

Les autorités traditionnelles exhortées à soutenir les initiatives de l'Exécutif

Luanda - La ministre de la Culture, Carolina Cerqueira, a réaffirmé mardi à Luanda la nécessité de la participation active et de l'engagement des autorités traditionnelles dans le soutien aux institutions de l'Etat et la résolution des problèmes des communautés, en étroite collaboration avec l'Exécutif.

Envoyer par email

Pour partager cette nouvelles par courriel, veuillez remplir les informations ci-dessous et cliquez sur Envoyer

Réviser

Pour signaler des erreurs dans les textes des articles publiés, de remplir les informations ci-dessous et cliquez sur Envoyer

Carolina Cerqueira (centre), Ministre de la Culture, reçoit en audience des chefs traditionnels

Photo: Cedida

La gouvernante qui a reçu en audience les membres du noyau des autorités traditionnelles, les chefs traditionnels jouent un rôle important dans des communautés telles que la mise en œuvre de programmes d'éducation pour la citoyenneté, la promotion d'une culture de paix et de tolérance et la formation des jeunes, la récupération des valeurs civiques et morales, la préservation et la diffusion de la culture, des us et des coutumes du peuple, suivant l'ordre établi et les lois en vigueur.

La ministre a également souligné la nécessité de la participation active des autorités traditionnelles à des campagnes de sensibilisation de la population, dans le cadre des actions liées à la vaccination, l'assainissement de base, l'alphabétisation et d'autres projets sociaux visant le progrès et le bien-être de la population.

Pour Carolina Cerqueira, les autorités traditionnelles devraient être les défenseurs et transmetteurs de bonnes coutumes, aidant à combattre les procédures qui dérangent la loi et l'exercice d’une citoyenneté responsable, les habitudes et les coutumes.

Il a également demandé le soutien des chefs traditionnels dans la lutte contre les pratiques religieuses contraires au mode de vie des Angolais, mettant en cause le bien-être de la population, la dignité humaine et l'exercice de la liberté religieuse conformément à la loi.

Les autorités traditionnelles, selon la ministre, devraient être des partenaires privilégiés de l'Exécutif dans les communautés où elles sont insérées, en aidant à des campagnes de sensibilisation et d'éducation pour une participation active aux défis futurs liés au programme de gouvernance.

À son tour, le président du noyau, João Mbala, a exprimé la volonté des autorités traditionnelles de collaborer avec l'Exécutif et a salué le fait qu'ils sont actuellement sous la tutelle du ministère de la Culture.

Il a demandé de l'aide à la ministre pour résoudre les problèmes affectant les communautés de Vila Flor et de KM30 dans la municipalité de Viana à Luanda, tels que le manque d'écoles, de maternités, de centres de santé, d'eau courante, d'énergie et d'assainissement de base.

Lire aussi