ANGOP - Angola Press de Nouvelles Angola PressANGOP - Angola Press de Nouvelles Angola Press

Aller à la page d'accueil
Luanda

Max:

Min:

Accueil » Nouvelles » Culture

13.01.2020 - lun. : 16'25 - Mise à jour 13.01.2020 - lun. : 16'35

Un historien réitère la valorisation de la culture

Luanda - La culture d?un peuple est pertinente pour résoudre ses problèmes dans divers secteurs, car elle est la base de la construction de la vie sociale, économique, politique et de l?identité, a soutenu vendredi à Luanda, le professeur Cornélio Caley.

Envoyer par email

Pour partager cette nouvelles par courriel, veuillez remplir les informations ci-dessous et cliquez sur Envoyer

Réviser

Pour signaler des erreurs dans les textes des articles publiés, de remplir les informations ci-dessous et cliquez sur Envoyer

Cornélio Caley, Historien et universitaire

Photo: Alberto Julião

Le conférencier, en abordant le thème "La vision panafricaniste d’Agostinho Neto dans la promotion de la culture nationale", au colloque "Panafricanisme et la libération culturelle dans la pensée d’Agostinho Neto", a souligné que la culture est au cœur de la solution de tous les problèmes de la vie.

De ce fait, il a considéré les langues nationales et les autres sciences du savoir comme des sources indispensables à la promotion de la culture nationale.

D’autre part, Comélio Caley a salué le rôle d’Agostinho Neto dans la promotion de la culture nationale, avec sa poésie et ses discours, dans lesquels il soutenait que la culture nationale devait être sur un pied d’égalité avec la culture universelle, prônant ensuite qu’un peuple émerge avec son histoire et ses valeurs culturelles dans la lutte pour l’affirmation de son identité.

S'exprimant à l'ouverture du colloque, tenu à l’occasion des commémorations de la Journée de la culture nationale, célébrée le 8 janvier, la ministre de la Culture, Maria de Jesus, a affirmé que les réflexions d'Agostinho Neto sur l'art et la culture avaient influencé les options et les choix adoptés par l'État angolais pendant la République populaire (première république).

La Journée nationale de la culture a été instituée en 1986, en raison du discours prononcé par le premier Président angolais et fondateur de la nation, António Agostinho Neto en 1979, lors de l'investiture des membres de la direction de l'Union des écrivains angolais (UEA).

Lire aussi