ANGOP - Angola Press de Nouvelles Angola PressANGOP - Angola Press de Nouvelles Angola Press

Aller à la page d'accueil
Luanda

Max:

Min:

Accueil » Nouvelles » Politique

04.12.2019 - mer. : 18'19 - Mise à jour 04.12.2019 - mer. : 18'23

Le président de la CS recommande plus de rapidité dans un traitement procédural

Caála (Angola) - Le juge président de la Cour suprême (CS), Joel Leonardo, a recommandé, mercredi, dans la ville de Caála (Huambo), aux fonctionnaires de cet organe judiciaire d'imprimer plus de rapidité dans le traitement des affaires, afin de protéger et en même temps de répondre aux attentes des citoyens.

Envoyer par email

Pour partager cette nouvelles par courriel, veuillez remplir les informations ci-dessous et cliquez sur Envoyer

Réviser

Pour signaler des erreurs dans les textes des articles publiés, de remplir les informations ci-dessous et cliquez sur Envoyer

1 / 1

Le juge président de la Cour Suprême, Joel Leonardo, inaugure le Tribunal municipal de Caála

Photo: Júlio Vilinga

Le défi a été lancé quelques instants après l’inauguration des tribunaux municipaux de Bailundo et de Caála, en présence de la gouverneure de la province de Huambo, Joana Lina.

Dans le tribunal municipal de Bailundo, qui compte actuellement cinq juges, seront traités des affaires des municipalités de Londuimbali et de Mungo, tandis que celui de Caála, avec un total de six magistrats, sera responsable des affaires des municipalités de Chinjenje, Ecunha, Longonjo et Ucuma.

Joel Leonardo a indiqué que l'accès aux services de justice doit garantir aux citoyens la certitude et la sécurité juridique, car une fois leurs besoins seront satisfaits, ils compteront sur la protection de leurs droits.

Le juge président de la Cour suprême a également souligné que la réforme de la justice exigeait un travail de confiance et la satisfaction des attentes des demandeurs de services judiciaires, afin que leurs problèmes soient résolus rapidement, et que chaque fonctionnaire a la responsabilité de faire sa part pour atteindre cet objectif.

"Le tribunal assure la sécurité et garantit les droits des citoyens, de sorte que les juges ont la responsabilité d'accélérer le traitement des affaires, car cela coûte cher de rester plusieurs heures pour être assisté et voir son procès différé", a indiqué le magistrat, soulignant toutefois que la réforme de la justice et du droit exige de tous une responsabilité accrue.

Dans l'entre-temps, Joel Leonardo a pris bonne note des problèmes de cette région du pays, dont les opérateurs, malgré le manque de cadres et d'équipements modernes, doivent redoubler d'efforts pour éviter d’accumuler les affaires, tandis que les agents de diligence doivent respecter et collaborer avec les autorités traditionnelles pour mieux répondre à leurs besoins.

Dans le même acte, la gouverneure de la province de Huambo, Joana Lina, a souligné que la mise en service des tribunaux du district décongestionnerait le volume procédural précédemment envoyé exclusivement au tribunal provincial et rapprocherait les services judiciaires aux communautés, permettant ainsi au citoyen d’avoir davantage confiance en la justice tout en créant une culture juridique pour le citoyen.

Lire aussi
  • 27/09/2019 15:00:35

    Le prince Harry arrive à Huambo

    Huambo - Le prince Harry est arrivé vendredi dans la province de Huambo pour une visite de travail de quelques heures dans le cadre de son soutien aux activités de déminage en Angola.

  • 20/09/2019 16:08:17

    Plus de 40 000 enfants reçoivent leurs actes de naissance à Caála

    Caála - 40.240 enfants de moins de 12 ans, résidants dans la municipalité de Caála, à 23 km de la ville de Huambo, ont reçu, entre 2017 et août 2019, leurs actes de naissance gratuite, dans une initiative de la Délégation de la Justice et des Droits de l'homme dans le plateau central.

  • 07/06/2019 16:35:22

    São Tomé-et-Principe intéressé par le potentiel de Huambo

    Huambo - La République démocratique de São Tomé-et-Principe s'intéresse au potentiel agricole et touristique de la province de Huambo, qui sont des facteurs essentiels pour renforcer le jumelage avec certains districts santoméens, ainsi que pour renforcer les liens d'amitié et de solidarité.