ANGOP - Angola Press de Nouvelles Angola PressANGOP - Angola Press de Nouvelles Angola Press

Aller à la page d'accueil
Luanda

Max:

Min:

Accueil » Nouvelles » Politique

03.01.2020 - ven. : 18'14 - Mise à jour 03.01.2020 - ven. : 18'14

Le soulèvement de Baixa de Cassange doit inspirer les jeunes

Cabinda - La bravoure des héros de la localité de Baixa de Cassange, dans la province de Malange (nord d’Angola) devrait être une source d'inspiration pour les jeunes à la recherche d'une nation prospère, a déclaré vendredi le gouverneur de Cabinda, Marcos Nhunga.

Envoyer par email

Pour partager cette nouvelles par courriel, veuillez remplir les informations ci-dessous et cliquez sur Envoyer

Réviser

Pour signaler des erreurs dans les textes des articles publiés, de remplir les informations ci-dessous et cliquez sur Envoyer

Gouverneur de Cabinda - Marcos Nhunga

Photo: Kinda Kyungu

S'exprimant en marge d'une conférence sur le «Massacre de Baixa de Cassange» dans le cadre de la Journée des Martyrs de la répression coloniale, Mascos Nhunga a souligné que c'était une occasion de réflexion et d'inspiration pour les jeunes de joindre leurs efforts à la défense des intérêts de la nation.


S'exprimant sur le sujet, l'historien José Daniel Pemo a salué la bravoure et le patriotisme des travailleurs des champs de coton de l'ancien Cotonang, qui, se soulevant le 4 janvier 1961 contre le colonialiste portugais, ont donné un exemple de détermination pour la lutte de libération nationale.


Il a appelé les jeunes à suivre le bon exemple de ces partisans de ‘‘l'angolanité’’ afin de persévérer l'esprit nationaliste, la paix, l'unité nationale et le bien-être social des Angolais.


Le 4 janvier 1961, les ouvriers des plantations de coton de la société belgo-portugaise de Cotonang dans Baixa de Cassange, Malange, se sont révoltés contre le travail des esclaves, détruisant les plantations, les ponts et les maisons. Cette manifestation a été considérée le premier mouvement de contestation du régime colonial portugais.


En réponse au soulèvement, le colonisateur portugais a envoyé l'armée de l'air, qui a bombardé aveuglément la région, tuant des milliers d’Angolais.

Lire aussi
  • 17/12/2019 19:04:20

    Mise en relief de la participation de l'Armée angolaise aux missions de maintien de la paix

    Cabinda - La participation des troupes de l'Armée nationale aux missions de maintien de la paix et de sécurité, dans le cadre des organisations continentales et internationales dont l'Angola fait partie, a été mise en relief ce mardi par le chef d'état-major adjoint des Forces armées angolaises (FAA) pour l'éducation patriotique, João António Santana "Lungu".

  • 17/12/2019 18:00:07

    Un chef militaire souligne la participation de l'armée aux missions de paix

    Cabinda - La participation des troupes de l'armée nationale aux missions de maintien de la paix et de sécurité, dans le cadre des organisations continentales et internationales dont l'Angola fait partie, a mérité, mardi, une référence du chef d'état-major adjoint des Forces armées angolaises (FAA) pour l'éducation patriotique, João António Santana.

  • 11/11/2019 09:52:48

    Un diplomate angolais souligne l'importance historique du 11 novembre

    Cabinda - L'ambassadeur d'Angola en République du Zimbabwe, Agostinho Tavares, a affirmé à Harare que le 11 novembre 1975 avait une signification historique dans la vie de tous les Angolais, car c'est le jour où le peuple a conquis sa liberté contre le joug colonial.