ANGOP - Angola Press de Nouvelles Angola PressANGOP - Angola Press de Nouvelles Angola Press

Aller à la page d'accueil
Luanda

Max:

Min:

Accueil » Nouvelles » Politique

11.02.2020 - mar. : 09'01 - Mise à jour 11.02.2020 - mar. : 09'01

João Lourenço visite le Cap-Vert en juillet

Addis Abeba - Le Président de la République, João Lourenço, devrait effectuer, les 4 et 5 juillet de cette année, une visite d'État en République du Cap-Vert, à l'invitation de son homologue José Carlos da Fonseca.

Envoyer par email

Pour partager cette nouvelles par courriel, veuillez remplir les informations ci-dessous et cliquez sur Envoyer

Réviser

Pour signaler des erreurs dans les textes des articles publiés, de remplir les informations ci-dessous et cliquez sur Envoyer

1 / 1

Président angolais, João Lourenço (à dr.), s'entretient avec son homologue capverdien Jorge Carlos Fonseca,

Photo: Cedidas

Président du Cap-Vert, Jorge Carlos Fonseca

Photo: Clemente dos Santos

C’est ce qu’a informé lundi, à Addis-Abeba (Éthiopie), l'homme d'État capverdien, à l'issue d'une rencontre avec le Président João Lourenço, qui a regagné le même jour (10) le pays, en provenance de la capitale éthiopienne.

La réunion s'est tenue en marge du Sommet des chefs d'État et de gouvernement de l'Union africaine (UA), qui s’est tenu dimanche et lundi, à Addis-Abeba, sous le slogan «Faire taire les armes: en créant un environnement favorable au développement».

S'adressant à la presse, José Carlos da Fonseca a déclaré que le Président João Lourenço serait également l'invité spécial pour les célébrations du 45e anniversaire de l'indépendance de ce pays insulaire, qui se commémore le 5 juillet.

Lors de la visite du Chef de l'État angolais dans l'archipel, des accords de coopération bilatérale dans les domaines de l'agriculture, du transport aérien, de l'administration, de la gouvernance électronique, de la pêche, des énergies renouvelables et du tourisme pourraient être signés.

Selon le résident capverdien, ce sont les domaines où il pourrait y avoir une coopération plus large et plus forte avec l'Angola.

Il a souligné que la coopération avec l'Angola était "à un très bon moment".

"En raison de l'amitié et du type de relations que nous entretenons, nous visons toujours plus et mieux et il existe un climat de compréhension ouverte entre les dirigeants politiques des deux pays", a-t-il noté.

En fait, José Carlos da Fonseca a dit qu'il était très facile de s'orienter vers une coopération bénéfique, compte tenu du grand potentiel de l'Angola.

Lors de la réunion, qui a eu lieu au siège de l'UA, les deux hommes d'État ont discuté du prochain sommet des Chefs d'État et de Gouvernement de la Communauté des pays de langue portugaise (CPLP), qui se tiendra en septembre de cette année, à Luanda.

"Nous avons évoqué la grande attente qu'il y aura, lors de ce sommet, un accord décisif sur l'intégration de la mobilité au sein de la CPLP", a-t-il informé.

La République du Cap-Vert a présenté un projet de modèle d'intégration communautaire, baptisé «géométrie variable», qui prévoit des séjours allant jusqu'à 30 jours dans l'espace CPLP sans visa de court séjour pour les professionnels, les chercheurs et les enseignants, en plus du permis de séjour.

Le secrétaire exécutif de la CPLP, Francisco Ribeiro Telles, a récemment déclaré que la signature éventuelle, dans la capitale angolaise, d'une convention-cadre sur la mobilité dans la Communauté des pays de langue portugaise sera «un jalon historique».

La CPLP comprend l'Angola, le Brésil, le Cap-Vert, la Guinée-Bissau, la Guinée équatoriale, le Portugal, le Mozambique, São Tomé et Príncipe et le Timor Oriental.

À Addis-Abeba, le Chef de l'État angolais a également rencontré ses homologues tchadiens, Idris Deby Itno, et ougandais, Yoweri Museveni.

À la fin de la réunion avec le Président João Lourenço, l'homme d'État tchadien a déclaré qu'il avait examiné la coopération bilatérale et les stratégies pour mettre fin aux actions terroristes dans les régions du Sahel et de la Corne de l'Afrique.

Selon l'homme d'État tchadien, son pays souhaite étendre sa coopération avec l'Angola dans les domaines de l'agriculture, de l'élevage (élevage bovin) et du pétrole.

Il a également indiqué que le Tchad soutenait la tenue d'une réunion extraordinaire entre les États membres de l'UA, dès que possible, pour discuter de la question du terrorisme, avec une tendance à se propager à travers le continent africain.

Pour Idris Deby Itno, l'Afrique doit se réveiller, car la question du terrorisme peut déstabiliser tout le continent.

Lire aussi
  • 10/02/2020 19:29:41

    João Lourenço appelle à l'union contre le terrorisme en Afrique

    Addis-Abeba - Le Président de la République, João Lourenço, a appelé lundi, à Addis-Abeba, en Éthiopie, à l'union des efforts, entre les États africains, pour mettre fin aux actions terroristes, dans les régions du Sahell et de la Corne de l'Afrique.

  • 08/02/2020 14:30:31

    Le Président João Lourenço en route pour l'Éthiopie

    Luanda - Le Président de la République, João Lourenço, a quitté Luanda ce samedi, à destination d'Addis-Abeba, en Éthiopie, où il participera dimanche à la 33e session ordinaire des chefs d'État et de gouvernement de l'Union africaine (UA).

  • 08/02/2020 14:09:36

    L'Angola priorise l'investissement privé allemand

    Luanda - Le Président de la République, João Lourenço, a déclaré vendredi à Luanda que le Gouvernement angolais privilégiait l'investissement privé allemand, dans le cadre de la coopération bilatérale existante.