ANGOP - Angola Press de Nouvelles Angola PressANGOP - Angola Press de Nouvelles Angola Press

Aller à la page d'accueil
Luanda

Max:

Min:

Accueil » Nouvelles » Politique

09.04.2020 - jeu. : 17'25 - Mise à jour 09.04.2020 - jeu. : 17'25

La Commission économique approuve le financement aux petites entreprises

Luanda - Environ 448 milliards de kwanzas sont le montant approuvé ce jeudi par la Commission économique du Conseil des ministres pour financer le maintien minimum des niveaux d'activité des micro, petites et moyennes entreprises du secteur productif du pays.

Envoyer par email

Pour partager cette nouvelles par courriel, veuillez remplir les informations ci-dessous et cliquez sur Envoyer

Réviser

Pour signaler des erreurs dans les textes des articles publiés, de remplir les informations ci-dessous et cliquez sur Envoyer

1 / 1

IIIe réunion ordinaire de la Commission économique

Photo: Pedro Parente

La mesure, de nature immédiate, s'inscrit dans la stratégie du Gouvernement angolais de contenir les effets économiques causés par la pandémie du nouveau coronavirus (Covid-19), ainsi que par la forte baisse du prix du baril de pétrole sur le marché international.

Selon le communiqué de la session, cette action vise également l’allègement fiscal et l’allègement dans le paiement des salaires. Le premier se fera en allongeant les délais de son règlement, tandis que le second, en différant le paiement de la cotisation de sécurité sociale.

Le document de la réunion dirigée par le Président de la République, João Lourenço, indique qu'il s'agit du report du paiement de la cotisation de sécurité sociale pour le IIe trimestre de l'année en cours et qui a en vue le versement de six mensualités de juillet à décembre 2020, sans formation d'intérêts.

Lors de cette session de jeudi, l'équipe économique de l'Exécutif angolais a accepté la suppression de certaines procédures administratives qui affectent le processus de création d'entreprises, telles que l'enregistrement statistique et la demande de licence commerciale, pour l'exercice de certaines activités.

La Commission économique a également reconnu la nécessité d'accélérer la transition du secteur informel au secteur formel, avec la mise en œuvre urgente des actions prévues dans le programme de reconversion de l'économie informelle.

La 3e session ordinaire de l'organe collégial du Président de la République, a donné un avis favorable à la garantie de la mobilité minimale nécessaire des travailleurs pendant la phase de l’état d'urgence, par l'accréditation du personnel des entreprises privées, dont l'activité professionnelle n'est pas suspendue.

En ce qui concerne les ménages vivant sous la menace de la hausse des coûts des produits de base, des mesures ont été prises pour autoriser les employeurs du secteur privé à transférer le montant escompté à la sécurité sociale, correspondant à 3% de leur salaires en avril, mai et juin.

Il a également été recommandé aux entreprises du secteur de l'énergie et de l'eau de ne pas interrompre l'approvisionnement en eau et en électricité au cours du mois d'avril de cette année, et des mesures ont été prises pour fournir 315 millions de kwanzas pour soutenir les familles les plus démunies en produits du panier de la ménagère.

Sur les familles économiquement vulnérables, la réunion qui a eu lieu au Centre de Convention de Talatona a approuvé le début en mai, de la première phase du programme de transfert social en espèces.

Lire aussi