ANGOP - Angola Press de Nouvelles Angola PressANGOP - Angola Press de Nouvelles Angola Press

Aller à la page d'accueil
Luanda

Max:

Min:

Accueil » Nouvelles » Politique

05.06.2020 - ven. : 16'02 - Mise à jour 05.06.2020 - ven. : 16'02

L'Angola défend la justice sociale et l'égalité à Genève

Luanda - L'Angola a défendu ce vendredi, à Genève (Suisse), la justice sociale et l'égalité entre les peuples, rejetant toutes les doctrines d'exclusion centrées sur le racisme, la discrimination raciale, la xénophobie et l'intolérance.

Envoyer par email

Pour partager cette nouvelles par courriel, veuillez remplir les informations ci-dessous et cliquez sur Envoyer

Réviser

Pour signaler des erreurs dans les textes des articles publiés, de remplir les informations ci-dessous et cliquez sur Envoyer

La représentante de l'Angola auprès de l'Office des Nations Unies et d'autres organisations internationales, Margarida Izata

Photo: Cedida

Selon la représentante de l'Angola auprès de l'Office des Nations Unies et d'autres organisations internationales, Margarida Izata, le pays est en faveur d'un ordre global fondé sur l'inclusion, la justice sociale, l'égalité et l'équité, la dignité et le respect de la diversité culturelle et des droits universels.

L'ambassadrice qui, a pris la parole lors de la vidéoconférence pour la présentation du rapport annuel 2019 du Haut-commissaire des Nations Unies aux droits de l'homme a réitéré l'engagement de l'Angola à respecter ses obligations internationales, en mettant l'accent sur le droit au développement, les droits des femmes et l'égalité de genre.

Elle a souligné, d'autre part, que le rapatriement des fonds illicites doit être pris au sérieux par le Conseil des droits de l'homme, car il est essentiel pour la promotion des droits économiques, sociaux et culturels, en particulier dans les pays qui luttent pour s'acquitter de leurs obligations.


"Les fonds illicites doivent être rapatriés sans condition dans les pays d'origine, notamment par l'adoption d'un engagement renouvelé de résoudre le problème des flux financiers illicites et leur effet négatif sur les efforts des pays en développement", a déclaré la diplomate.

Margarida Izata a aussi salué la présentation complète du Rapport annuel sur les droits de l'homme 2019, publié dans des conditions spéciales à un moment où l'humanité est affectée par le Covid-19, espérant cependant que l'initiative de ce travail ne soit pas affectée par les mesures prises dans la lutte contre la pandémie.

Balises Angola  

Lire aussi
  • 05/06/2020 09:01:50

    L'Angola préside la Commission de la CEEAC

    Luanda - Le Conseil des ministres de la Communauté économique des États de l'Afrique centrale (CEEAC) a approuvé jeudi, par consensus, le candidat de l'Angola au poste de président de la Commission de l'organe, Gilberto Veríssimo, dans le cadre du processus de réforme en cours.

  • 04/06/2020 10:58:34

    Les terrains de moins de sept hectares seront exonérés d'impôt

    Luanda - Les terres agricoles d'une superficie de moins de sept hectares seront exemptées du paiement de la taxe foncière, a déclaré mercredi le secrétaire d'État aux Finances et au Trésor, Osvaldo João.

  • 03/06/2020 12:03:25

    Le PR réitère le renforcement de la coopération avec l'Italie

    Luanda - Le Président de la République, João Lourenço, a réitéré mardi la nécessité de renforcer les relations d'amitié et de coopération entre l'Angola et l'Italie.