ANGOP - Angola Press de Nouvelles Angola PressANGOP - Angola Press de Nouvelles Angola Press

Aller à la page d'accueil
Luanda

Max:

Min:

Accueil » Nouvelles » Santé

06.11.2019 - mer. : 12'35 - Mise à jour 06.11.2019 - mer. : 15'04

MINSA reconstitue son stock de médicaments à l'Hôpital de Lobito

Lobito - Vingt-six tonnes de médicaments et de matériel médical à usage unique ont été remises mardi à la direction de l'hôpital général de Lobito afin de remédier à la pénurie de médicaments provoquée par l'incendie de lundi dernier dans la pharmacie de l'hôpital.

Envoyer par email

Pour partager cette nouvelles par courriel, veuillez remplir les informations ci-dessous et cliquez sur Envoyer

Réviser

Pour signaler des erreurs dans les textes des articles publiés, de remplir les informations ci-dessous et cliquez sur Envoyer

1 / 1

Don de médicaments du MINSA à l'Hôpital de Lobito

Photo: José honorio

Ce don qui a été fait mardi par ministère de la Santé (MINSA) comprend des antipaludéens, des antituberculeux, des analgésiques, les sirops, les antipyrétiques, des réactifs de laboratoire, des médicaments contre l'hypertension, les emballages de sérum et divers produits injectables.

 
Cette première assistance gouvernementale comprend également 500 moustiquaires, des médicaments spécifiques aux programmes de nutrition et de santé de la reproduction et 20 matelas d'hôpital pour répondre aux besoins des patients qui en dépendent.


S'exprimant à la presse, après la remise symbolique des médicaments, la ministre de la Santé, Sílvia Lutucuta, a déclaré que ces médicaments devraient couvrir les besoins de cet établissement de santé au cours des cinq prochains mois.


Sílvia Lucutuca a dit qu'il s'agissait d'une mesure d'aide urgente pour approvisionnement en médicaments et matériel l'hôpital de Lobito, car la pharmacie, détruite par les flammes, soutenait  également les communes de la municipalité et parfois servait d'arrière-garde à la province de Benguela.

La ministre a annoncé que d'autres moyens seraient envoyés dans la province de Benguela, raison pour laquelle elle a demandé au Bureau provincial de la Santé de Benguela de trouver un espace plus grand pour le stockage des cargaisons en provenance de Luanda.

Lire aussi