ANGOP - Angola Press de Nouvelles Angola PressANGOP - Angola Press de Nouvelles Angola Press

Aller à la page d'accueil
Luanda

Max:

Min:

Accueil » Nouvelles » Société

18.02.2016 - jeu. : 17'09 - Mise à jour 18.02.2016 - jeu. : 17'09

Angola: Gouvernement accélère la diversification de l'économie avec le partenariat public-privé

Luanda - Le ministre de la Santé, José Van-Dúnem, a déclaré, jeudi, que, malgré la crise due à la baisse du prix du pétrole, le Gouvernement angolais accélérait la diversification de l'économie avec le partenariat public-privé.

Envoyer par email

Pour partager cette nouvelles par courriel, veuillez remplir les informations ci-dessous et cliquez sur Envoyer

Réviser

Pour signaler des erreurs dans les textes des articles publiés, de remplir les informations ci-dessous et cliquez sur Envoyer

José Van-Dúnem, Ministre de la Santé

Photo: Pedro Parente

Le ministre a tenu ces propos jeudi, à la troisième Conférence annuelle sur la santé en Afrique, qui se tient depuis mercredi à Londres, au Royaume-Uni.

"En dépit de la crise due à la baisse du prix du  pétrole, le Gouvernement angolais accélère la diversification de l'économie, pour réduire la pauvreté, après une guerre civile de plus de trois décennies, qui a pris fin en 2002", a-t-il dit.

En janvier 2011, le Parlement angolais avait adopté la loi public-privée (partenariats (loi PPP), qui constitue la base juridique générale pour les partenariats public-privés en Angola, permettant à l'Etat d'exploiter les capacités de gestion du secteur privé pour améliorer la qualité et l'efficacité des services publics.

La loi PPP définit des partenariats public-privés comme un contrat ou un ensemble de contrats et accords dans les termes desquels les partenaires privés sont nécessaires dans une base à long terme, pour assurer le développement d'une activité qui répond à une nécessité collective, et pour lesquels le financement et la responsabilité de l'investissement et de l'exploitation repose, en tout ou en partie, sur le partenaire
Comme partenaires publics, la loi accorde à l'État angolais, ainsi qu’aux gouvernorats locaux, des fonds autonomes et fournisseurs de services et entreprises publiques. La loi PPP s’applique également à des partenariats où les partenaires privés ont une coopérative ou une entité à but non lucratif.

Les principaux critères à respecter pour les PPP sont un net avantage sur les autres options pour le secteur public, la compatibilité avec les lois et règlements de l'Angola, ainsi que le Plan national de développement 2013-2017 et le budget de l'Etat.

"Les PPP ne sont pas encore bien développés en Angola, prédominant dans la réhabilitation et construction des infrastructures comme les routes, des voies ferrées, des aéroports, approvisionnement en eau potable et électricité, l'assainissement des villes, la demande de fonds propres ou de prêts financiers de l'Etat," a-t-il conclu .

Le Sommet de santé en Afrique connaît la participation des centaines de représentants de haut niveau des ministères de la santé, des ONG, des hôpitaux, des professionnels de santé, des distributeurs et des fournisseurs de solutions.

L'événement permet aux dirigeants africains de santé la possibilité de rencontrer des experts internationaux de santé et des fournisseurs de solutions.

Balises Accord  

Lire aussi