ANGOP - Angola Press de Nouvelles Angola PressANGOP - Angola Press de Nouvelles Angola Press

Aller à la page d'accueil
Luanda

Max:

Min:

Accueil » Nouvelles » Société

24.12.2019 - mar. : 11'41 - Mise à jour 24.12.2019 - mar. : 12'28

MCS envisage de créer un Centre de Recherche

Luanda - Le ministre de la Communication sociale (MCS) prévoit, dans 15 mois, la création d'un Centre de Recherche en communication sociale, afin de réaliser des études sur les phénomènes liés à ce secteur dans le pays.

Envoyer par email

Pour partager cette nouvelles par courriel, veuillez remplir les informations ci-dessous et cliquez sur Envoyer

Réviser

Pour signaler des erreurs dans les textes des articles publiés, de remplir les informations ci-dessous et cliquez sur Envoyer

1 / 1

Ministre de la Communication Sociale, Nuno Albino (à gauche), à la cérémonie de voeux de fin d'année

Photo: Alberto Julião

Nuno Albino ?Carnaval?, Ministre de la Communication Sociale

Photo: Alberto Julião

L’annonce a été faite lundi, à Luanda, par le ministre de la Communication sociale, Nuno Albino "Carnaval", lors de la cérémonie de vœux de fin d’année qui a réuni des responsables des différents organes du MCS.

Il  a fait savoir que, ce projet prévoyait la formation des techniciens dans deux pays (non spécifiés), afin de répondre aux exigences du fonctionnement du Centre qui contribuera à la gestion et à l’amélioration de la qualité de la communication sociale en Angola.

Le Centre de Recherche en communication sociale sera sous la direction du Centre de formation des journalistes (CEFOJOR), a-t-il précisé.

D’autre part, le ministre a souligné que la mise en place prochainement  d’un vaste programme de formation à court, moyen et long terme, pour le personnel du secteur, était l’un des principaux objectifs du secteur.

La formation, a-t-il poursuivi, sera destinée aux professionnels de la radio, télévision et presse, dans la perspective d’élever la qualité des contenus des organes de la communication sociale dans le pays.

Il a dit que le MCS s’efforçait de travailler pour que les protocoles signés par l’Angola dans le domaine des médias, avec plus de six autres pays, soient concrétisés, spécialement avec la Chine, le Royaume Unis et l’Espagne.

La restructuration et la modernisation des organes de presse, ainsi que l’amélioration des conditions sociales et de travail des journalistes, en particulier, est une autre des priorités du MCS, dans un avenir proche.

Il a par la suite, reconnu la nécessité d’accorder plus d’attention aux médias publics, afin qu’ils soient au top et dirigent les segments d’information les plus diversifiés tels que la télévision, la presse, la radio et surtout les médias numériques.

En plus, le gouvernant a abordé la question de la réforme institutionnelle et de l’ajustement du paquet législatif de la communication sociales, afin de l’adapter au nouveau contexte, mais aussi aux dynamiques politiques et sociales en cours dans le pays.

Finalement, le responsable a qualifié de positif le travail effectué par le MCS et les directions des organes de ce secteur. Fin

Lire aussi