ANGOP - Angola Press de Nouvelles Angola PressANGOP - Angola Press de Nouvelles Angola Press

Aller à la page d'accueil
Luanda

Max:

Min:

Accueil » Nouvelles » Société

02.05.2019 - jeu. : 14'13 - Mise à jour 02.05.2019 - jeu. : 14'13

Le ministre réitère son engagement en faveur d'une presse plus pluraliste

Luanda - Le ministre angolais de la Communication Sociale, João Melo, a réaffirmé jeudi à Luanda que son département était déterminé à continuer à créer les conditions d'un système de communication libre, pluriel, ouvert, sérieux, crédible et diversifié.

Envoyer par email

Pour partager cette nouvelles par courriel, veuillez remplir les informations ci-dessous et cliquez sur Envoyer

Réviser

Pour signaler des erreurs dans les textes des articles publiés, de remplir les informations ci-dessous et cliquez sur Envoyer

1 / 1

João Melo, ministre de la Communication Sociale

Photo: Gaspar dos Santos

Le gouvernant a tenu ces propos à l’ouverture de la table ronde sur "Le rôle de la presse dans la promotion et la protection des droits de l’homme".

Tout en se félicitant de la position occupée par l'Angola dans le classement de la liberté de la presse (qui est passée de 121e position en 2017 à 109e en 2019 sur une liste de180 pays), il a reconnu la nécessité de continuer à redoubler d'efforts pour obtenir de meilleurs résultats de manière progressive.

Le dernier rapport sur la liberté de la presse de 2017 place l'Angola sur la liste des pays les moins oppressifs des journalistes, ce qui montre bien que l'on est sur la bonne voie pour la liberté de la presse.

"La communication étant une activité transversale, nous avons le soutien de toutes les sociétés. Je suis convaincu que nous ferons de nouveaux progrès en 2020 ", a-t-il déclaré.

A son tour, le secrétaire d'Etat à la Justice, Orlando Fernandes, a estimé que la célébration du 3 mai (Journée de la liberté de la presse) était un impératif important pour la construction d'une société plurielle, démocratique et de droit, et qui considère la dignité humaine comme son premier et dernier fondement.

Pour l'Exécutif angolais, les droits de l'homme sont considérés comme une question de sécurité nationale. Les organisations de la société civile incluses dans la stratégie nationale des droits de l'homme sont les principaux agents de contrôles des droits de l'homme, a-t-il indiqué.

Selon Orlando Fernandes, la liberté de la presse est un allié incontournable de cette stratégie dans la mesure où elle vise à renforcer la capacité interne de promouvoir, défendre, surveiller, corriger et dénoncer les violations des droits de l'homme.

Cet événement s'inscrit dans le cadre d'un partenariat entre le ministère de la Justice et l'ambassade de Norvège en Angola, le ministère assumant la responsabilité de mener le processus de capacitation des différents acteurs et partenaires stratégiques en matière de droits de l'homme.

Lire aussi
  • 30/04/2019 17:43:13

    Accidents de la route : neuf morts à Huíla

    Lubango - Neuf personnes sont décédées et 26 autres ont été blessées à la suite de neuf accidents de la route survenus le week-end dernier dans la province de Huíla, soit sept décès de plus par rapport au week-end précédent.

  • 30/04/2019 16:32:52

    Réintégration des Khoisans en analyse à Cuando Cubango

    Menongue - La réintégration sociale continue de la communauté khoisan dans les provinces angolaises de Cuando Cubango, Cunene et Huíla, est ce mardi, à Menongue, au cœur de la réunion des responsables de ces régions afin d’élaborer de nouvelles stratégies.

  • 24/04/2019 18:31:38

    122.000 logements sociaux en construction pour la jeunesse

    Luanda - 122.000 Logements sociaux sont en construction dans le cadre du Programme National d'Urbanisation et d'Habitat, a annoncé mercredi le directeur national d'habitat, Adriano Silva.