ANGOP - Angola Press de Nouvelles Angola PressANGOP - Angola Press de Nouvelles Angola Press

Aller à la page d'accueil
Luanda

Max:

Min:

Accueil » Nouvelles » Société

07.09.2019 - sam. : 11'31 - Mise à jour 07.09.2019 - sam. : 11'31

L'évêque appelle au renforcement d'aide aux victimes de la sécheresse

Ondjiva (Angola), L'évêque du diocèse d'Ondjiva, Pio Hipunyati, a appelé vendredi la société angolaise à se mobiliser davantage pour secourir les victimes de la sécheresse en Angola, notamment dans la province de Cunene (extrême-sud).

Envoyer par email

Pour partager cette nouvelles par courriel, veuillez remplir les informations ci-dessous et cliquez sur Envoyer

Réviser

Pour signaler des erreurs dans les textes des articles publiés, de remplir les informations ci-dessous et cliquez sur Envoyer

1 / 1

Evêque du diocèse d'Ondjiva, Mgr Pio Hipunhati

Photo: José Cachiva

Interpellé par la presse, en marge d’un entretien avec Isaias samakuva, leader de l’UNITA, principal parti de l’opposition, l’évêque a exhorte les hommes politiques et la société civile en général à faire preuve de solidarité à égard de la population durement touchée par la famine au sud du pays.

« La sécheresse a provoqué la crise et la famine au sein des communautés qui vivaient à peine de l’agriculture et de l’élevage. La situation exige donc une intervention urgente », a-t-il souligné à Ondjiva, principale ville de la province de Cunene.   

D’après l’évêque, le gouvernement « devrait  déclarer l’état d’urgence, afin d’obtenir plus d’appui ». Neuf mois nous séparent encore de la prochaine récolte agricole (Mai 2020) », a-t-il ajouté.

Selon les données du gouvernement, la province de Cunene a besoin de 35 mille tonnes de vivres/mois pour apaiser la faim au sein des familles habitant les municipalités de Cuanhama, de Cuvelaï, de Cahama, de Namacunde, d’Ombadja et de Curoca.

Face à cette situation, le gouvernement angolais a déboursé  3,9 milliards de kwanzas pour l’achat des aliments et des biens divers.

Rappelons que la sécheresse menace la province de Cunene depuis octobre 2018. Plus de 880 mille personnes et près d’un million de têtes de bétail en souffrent les conséquences, tandis que 30 mille animaux (bœufs, porcs, chèvres et moutons) ont succombé jusqu’ici face à cette situation.

Le leader de l’UNITA (Union Nationale pour  l’Indépendance Totale de l’Angola), qui effectue une visite de trois jours à Cunene, a également rencontré le gouverneur local, Virgilio Tyova et le grand chef coutumier du bourg d’Onalueque, dans la  municipalité d’Ombadja, Mario Satipamba.

Lire aussi