ANGOP - Angola Press de Nouvelles Angola PressANGOP - Angola Press de Nouvelles Angola Press

Aller à la page d'accueil
Luanda

Max:

Min:

Accueil » Nouvelles » Société

02.07.2020 - jeu. : 17'16 - Mise à jour 02.07.2020 - jeu. : 11'07

La PN veut le soutien de la société pour lutter contre la criminalité

Benguela (Angola) - Le commandant de la Police nationale (PN) de la municipalité de Benguela, l'inspecteur en chef Filipe Caxota, a exhorté mercredi, les citoyens à collaborer davantage avec les services de police, dans le but de lutter étroitement contre la criminalité, en particulier dans les quartiers périphériques.

Envoyer par email

Pour partager cette nouvelles par courriel, veuillez remplir les informations ci-dessous et cliquez sur Envoyer

Réviser

Pour signaler des erreurs dans les textes des articles publiés, de remplir les informations ci-dessous et cliquez sur Envoyer

Filipe Caxota s'exprimait lors d'une réunion avec les dirigeants communautaires de la zone B (la plus peuplée de la municipalité de Benguela), ayant indiqué que la lutte contre la criminalité et l'insécurité publique devait être de la responsabilité de tous, à notamment les familles, les églises et les autorités traditionnelles.

Selon l'officier de la PN, les délits qui se produisent dans certains quartiers sont commis par des éléments de la communauté, dûment identifiés par les familles, d'où la nécessité pour la communauté de miser sur la culture de la plainte.

"Actuellement, des délits sont commis par de jeunes mineurs âgés de 13 à 16 ans, une situation préoccupante", a indiqué le commandant, précisant qu'il existe, au niveau de la commune, des lieux considérés comme "rouges" déjà identifiés et qui nécessitent le renforcement de patrouille et collaboration accrue de la population.

Il a reconnu, d'autre part, que bien que la zone B soit celle qui inspire le plus de soins du point de vue de la sécurité publique et pénale, les chiffres présentés ne sont pas alarmants.

En ce qui concerne la situation des groupes civils de surveillance qui effectuent des patrouilles de nuit dans certaines zones, facturant 1 000 kwanzas par résidence, le commandant municipal a expliqué aux participants qu'il s'agissait d'une activité illégale, ajoutant que le travail de sécurité publique incombait exclusivement à la police.

Filipe Caxota a informé la population de Benguela, en particulier les habitants de la zone B, que dans un avenir proche deux escadrons seront installés dans ce quartier, et qu'à partir de ce jeudi (02) il y aura un renforcement du personnel pour desservir les 25 quartiers qui composent cette zone.

Balises Sociedade  

Lire aussi
  • 02/07/2020 15:01:12

    500 autres jeunes seront formés sur le Covid-19

    Luanda - Cinq cent soixante jeunes seront formés dans le pays pour sensibiliser le public sur le covid-19 et ses risques, à l'initiative du ministère de la Jeunesse et des Sports, en partenariat avec le ministère de la Santé.

  • 30/06/2020 18:01:34

    Un trafiquant d'êtres humains arrêté à Chitato

    Dundo (Angola) - Le service d'Investigation Criminelle (SIC) a arrêté en flangrant délit, lundi (29), à Chitato, province de Lunda Norte, un citoyen de 36 ans, pour tentative de trafic de deux enfants.

  • 30/06/2020 17:01:01

    Récupération de plus d'une centaine de bétail volé

    Lubango (Angola)- Cent deux têtes de bovins, 37 chèvres et trois moutons ont été retrouvés au cours de cinq derniers jours, dans la municipalité de Gambos.