ANGOP - Angola Press de Nouvelles Angola PressANGOP - Angola Press de Nouvelles Angola Press

Aller à la page d'accueil
Luanda

Max:

Min:

Accueil » Nouvelles » Transport

30.12.2019 - lun. : 17'42 - Mise à jour 30.12.2019 - lun. : 17'42

Lubango et Menongue sans liaison ferroviaire

Lubango (Angola) - Un glissement de terre provoqué par la pluie dans la localité d'Olivenza, à 60 kilomètres de la ville de Lubango (province de Huíla) samedi, bloque la circulation de train vers la municipalité de Menongue, province de Cuando Cubango, a appris le même jour l'Angop.

Envoyer par email

Pour partager cette nouvelles par courriel, veuillez remplir les informations ci-dessous et cliquez sur Envoyer

Réviser

Pour signaler des erreurs dans les textes des articles publiés, de remplir les informations ci-dessous et cliquez sur Envoyer

Les pluies amènent des terres qui supportaient la voie ferrée dans la localité d'Olivença (Photo archive)

Photo: Aurélio Januário

La pluie a renversé le sol qui soutenait le chemin de fer sur une certaine distance et l'a laissé suspendu, conditionnant ainsi le mouvement normal des trains entre Lubango et Menongue.

Selon l’administrateur du Chemin de fer du Moçamedes (CFM) pour le secteur technique, António Cabral, la situation s'est produite samedi à 6 heures du matin et, le même jour, le train qui faisait l'itinéraire Menongue / Lubango a dû transborder de passagers et de marchandises sur place.

António Cabral a dit qu'il s'agissait d'une situation critique pour le CFM et ses clients, mais indiqué qu'après l'enquête technique, le problème serait résolu en peu de temps.

«Techniquement, il y avait trop d'eau à cause des fortes pluies qui sont tombées ces derniers jours, d'où les dégâts. À la suite de nos expériences, selon les situations de genre que nous avons eues, la situation peut prendre jusqu'à un mois pour être résolue», a-t-il expliqué.

Il a informé que son institution travaillait avec l'Institut angolais de géographie et de cadastre (IGCA) pour enregistrer la ligne ferrée. Par conséquent, ils feront savoir aux propriétaires de champs touchés qu'ils ne peuvent pas construire sur le périmètre à moins de 50 mètres de chaque côté de la ligne.

Selon l'officiel, ils détruiront les constructions réalisées dans le périmètre réservé au CFM.

À propos de la situation, certains passagers et résidents de la localité ont déclaré que, outre les motos, le seul moyen de transport pour les produits est le train, et avec la paralysie de celui-ci, il y aura de nombreuses difficultés, en raison du manque de voitures dans la région.

«Nos affaires seront au point mort alors que nous vendons et transportons nos produits dans les trains. De cette façon, nos familles seront sens moyen de subsistance, ont déploré les utilisateurs.

Balises Économie   Transporte  

Lire aussi
  • 30/10/2019 09:39:32

    Réunion tripartite sur la gestion de l'espace aérien

    Luanda - Les spécialistes en trafic aérien, en information aéronautique et en ingénierie des équipements de support à la navigation aérienne analyseront les 30 et 31 octobre (mercredi et jeudi), à Cabinda, les aspects liés à ce secteur au cours d’une réunion tripartite entre l’Angola, la RDC et le Congo.

  • 24/10/2019 17:00:05

    La TAAG suspend les vols à destination de Maputo et de Rio de Janeiro

    Luanda - La TAAG (Lignes Aériennes d'Angola) cesse de voler à partir de ce jeudi 24 octobre, vers la capitale mozambicaine - Maputo - de nuit, ainsi que de manière temporaire en général vers la ville brésilienne de Rio de Janeiro, peu rentables pour la société.

  • 06/09/2019 16:30:35

    La Macon ouvre une nouvelle route internationale Luanda-Kinshasa

    Kinshasa - La société de transport routier angolaise Macon a inauguré jeudi (05) à Kinshasa (RDC) la deuxième liaison internationale avec les lignes Luanda-Kinshasa (via Luvo), Kinshasa-Boma (via Matadi) et Kinshasa-Yema, à la frontière avec Cabinda, dont les opérations ont commencé ce vendredi.