Environ 90% des pays africains n'atteindront pas les objectifs de vaccination – OMS

  • Logo de l'Organisation mondiale de la santé (OMS)
Johannesburg - Environ 90% des pays africains échoueront dans l'objectif mondial de vacciner un dixième de la population d'ici septembre, s'ils ne reçoivent pas en urgence au moins 225 millions de vaccins, a averti jeudi l'Organisation mondiale de la santé (OMS).

"Seuls sept pays africains (sur un total de 54) sont susceptibles d'atteindre l'objectif", a déclaré Matshidiso Moeti, directrice de l'OMS pour l'Afrique, lors d'une conférence de presse en ligne.

"Si la plupart des pays veulent respecter cette échéance, au moins 225 millions de vaccins seront nécessaires de toute urgence", a-t-il ajouté.

L'Afrique compte officiellement près de cinq millions de cas de coronavirus et est sous la menace imminente d'une troisième vague de covid-19. Selon l'OMS, les nouvelles infections augmentent "d'une semaine à l'autre".

"La pandémie a tendance à augmenter dans 10 pays africains, dont quatre enregistrent une augmentation de plus de 30% au cours des sept derniers jours, par rapport à la semaine précédente", a prévenu l'institution dans un communiqué.

Environ les trois quarts des nouvelles infections ont été enregistrées en Égypte, en Afrique du Sud, en Tunisie, en Ouganda et en Zambie.

Seuls 2% des 1,3 milliard d'Africains ont reçu une injection et seuls 9,4 millions d'Africains sont complètement vaccinés.

Face à cette situation, l'OMS a de nouveau demandé aux pays riches de partager les vaccinations. C'est une question de "vie ou de mort", a réitéré Moeti.

"Seuls sept pays africains (sur un total de 54) sont susceptibles d'atteindre l'objectif", a déclaré Matshidiso Moeti, directrice de l'OMS pour l'Afrique, lors d'une conférence de presse en ligne.

"Si la plupart des pays veulent respecter cette échéance, au moins 225 millions de vaccins seront nécessaires de toute urgence", a-t-il ajouté.

L'Afrique compte officiellement près de cinq millions de cas de coronavirus et est sous la menace imminente d'une troisième vague de covid-19. Selon l'OMS, les nouvelles infections augmentent "d'une semaine à l'autre".

"La pandémie a tendance à augmenter dans 10 pays africains, dont quatre enregistrent une augmentation de plus de 30% au cours des sept derniers jours, par rapport à la semaine précédente", a prévenu l'institution dans un communiqué.

Environ les trois quarts des nouvelles infections ont été enregistrées en Égypte, en Afrique du Sud, en Tunisie, en Ouganda et en Zambie.

Seuls 2% des 1,3 milliard d'Africains ont reçu une injection et seuls 9,4 millions d'Africains sont complètement vaccinés.

Face à cette situation, l'OMS a de nouveau demandé aux pays riches de partager les vaccinations. C'est une question de "vie ou de mort", a réitéré Moeti.