Covid-19 : L'Afrique du Sud annonce un assouplissement des restrictions

  • Illustration du Covid-19
Pretoria - Le président sud-africain a annoncé que son gouvernement a décidé d'assouplir progressivement les mesures restrictives en place dans le pays en raison de la pandémie du Covid-19, abaissant le niveau d'alerte ajusté 4 au niveau 3, avec effet immédiat.

Cyril Ramaphosa a fait cette annonce lors d'une allocution télévisée à la nation dimanche soir, destinée à informer les citoyens de la réponse de l'Exécutif à la pandémie du Covid-19.

Le président, qui s'adresse normalement à la nation après les réunions du Conseil national et du commandement pour le Covid-19, chaque fois que la situation épidémiologique change de manière significative, a ajouté que la baisse générale des nouvelles infections indique qu'il est possible d'alléger progressivement certaines des restrictions en vigueur.

En conséquence et « sur la base des recommandations du Comité consultatif ministériel sur le Covid-19 et des contributions du Conseil de coordination du Président, l'Exécutif a décidé ce dimanche après-midi que le pays devrait passer du niveau d'alerte ajusté 4 au niveau 3, avec effet immédiat", a-t-il souligné.

Le chef de l'Etat a précisé que les déplacements interprovinciaux de loisirs peuvent être repris, la vente d'alcool dans les établissements autorisée du lundi au jeudi, de 10h00 à 18h00, en intérieur et en extérieur pour un maximum de 50 et 100 personnes, respectivement.

Ces réunions comprennent des services religieux, des événements politiques et des rassemblements sociaux, les couvre-feux étant maintenus de 22h00 à 4h00 du matin.

Ramaphosa a également autorisé l'ouverture d'établissements non essentiels tels que restaurants, tavernes, bars et gymnases, avec une distance sociale adéquate sans dépasser 50% de la capacité, fermant à 21h00.

Il a dit que la participation aux funérailles et aux crémations ne devrait pas dépasser 50 personnes, ayant réitéré que les veillées et les réunions post funéraires restent interdites.

La réouverture des cours ce lundi (26), dans le respect des protocoles sanitaires stricts et autres mesures annoncées par la ministre de l'Enseignement de base, Angelina Matsie Motshekga, fait partie des mesures annoncées par le Président.

Le président Ramaphosa a rappelé que, malgré l'assouplissement de la réglementation, l'utilisation d'un masque facial qui couvre le nez et la bouche en tout temps dans les lieux publics est toujours obligatoire.

Cyril Ramaphosa a fait cette annonce lors d'une allocution télévisée à la nation dimanche soir, destinée à informer les citoyens de la réponse de l'Exécutif à la pandémie du Covid-19.

Le président, qui s'adresse normalement à la nation après les réunions du Conseil national et du commandement pour le Covid-19, chaque fois que la situation épidémiologique change de manière significative, a ajouté que la baisse générale des nouvelles infections indique qu'il est possible d'alléger progressivement certaines des restrictions en vigueur.

En conséquence et « sur la base des recommandations du Comité consultatif ministériel sur le Covid-19 et des contributions du Conseil de coordination du Président, l'Exécutif a décidé ce dimanche après-midi que le pays devrait passer du niveau d'alerte ajusté 4 au niveau 3, avec effet immédiat", a-t-il souligné.

Le chef de l'Etat a précisé que les déplacements interprovinciaux de loisirs peuvent être repris, la vente d'alcool dans les établissements autorisée du lundi au jeudi, de 10h00 à 18h00, en intérieur et en extérieur pour un maximum de 50 et 100 personnes, respectivement.

Ces réunions comprennent des services religieux, des événements politiques et des rassemblements sociaux, les couvre-feux étant maintenus de 22h00 à 4h00 du matin.

Ramaphosa a également autorisé l'ouverture d'établissements non essentiels tels que restaurants, tavernes, bars et gymnases, avec une distance sociale adéquate sans dépasser 50% de la capacité, fermant à 21h00.

Il a dit que la participation aux funérailles et aux crémations ne devrait pas dépasser 50 personnes, ayant réitéré que les veillées et les réunions post funéraires restent interdites.

La réouverture des cours ce lundi (26), dans le respect des protocoles sanitaires stricts et autres mesures annoncées par la ministre de l'Enseignement de base, Angelina Matsie Motshekga, fait partie des mesures annoncées par le Président.

Le président Ramaphosa a rappelé que, malgré l'assouplissement de la réglementation, l'utilisation d'un masque facial qui couvre le nez et la bouche en tout temps dans les lieux publics est toujours obligatoire.