L'Algérie reçoit un don chinois de 200 000 doses du vaccin "Sinopharm"

  • Vaccin anti-Covid-19
L'Algérie a reçu un don de 200 000 doses du vaccin chinois ''Sinopharm'' en provenance de Pékin pour faire face à l'épidémie de coronavirus, lit-on sur AA.

Le ministère algérien de la Défense a déclaré, jeudi, dans un communiqué qu'un avion-cargo de l'armée de l'air nationale a atterri hier soir à l'aéroport militaire de Boufarik (à l'ouest de la capitale) en provenance de Chine.

Il a fait savoir que l'avion transportait une cargaison (dont la taille n'a pas été mentionnée) de vaccins anti-virus, fourni par la Chine au profit du peuple algérien, dans le cadre du renforcement des relations d'amitié et de coopération entre les deux pays.

La télévision algérienne a déclaré que le lot de vaccin a été réceptionné par le ministre de l'Information et porte-parole du gouvernement Ammar Belhimer, le ministre de la Santé Abdel-Rahman Bin Bouzid et l'ambassadeur de Chine en Algérie Li Lianhe.

La radio algérienne a rapporté que la Chine a fait don 200 000 doses du vaccin Sinopharm à l'Algérie pour endiguer la propagation du virus.

De son côté, l'ambassade de Pékin a estimé, dans un communiqué, que la Chine fait part de son soutien dans ce combat aux côtés de l'Algérie, son gouvernement et son peuple.

Il s'agit du troisième lot de vaccins anti-Covid19 que l'Algérie reçoit après l'arrivée d'un premier lot de 50 000 doses du vaccin russe Spoutnik V, et d'une autre quantité similaire du vaccin britannique AstraZeneca, à la fin du mois de janvier dernier.

L'Algérie a lancé sa campagne de vaccination contre le virus à la fin janvier pour faire vacciner 70 % de sa population, d'ici la fin de l'année 2021.

Jusqu'à mercredi, l'Algérie a signalé 112 461 nouvelles infections de coronavirus, dont 2 970 décès et 77 537 cas de guérison.

Le ministère algérien de la Défense a déclaré, jeudi, dans un communiqué qu'un avion-cargo de l'armée de l'air nationale a atterri hier soir à l'aéroport militaire de Boufarik (à l'ouest de la capitale) en provenance de Chine.

Il a fait savoir que l'avion transportait une cargaison (dont la taille n'a pas été mentionnée) de vaccins anti-virus, fourni par la Chine au profit du peuple algérien, dans le cadre du renforcement des relations d'amitié et de coopération entre les deux pays.

La télévision algérienne a déclaré que le lot de vaccin a été réceptionné par le ministre de l'Information et porte-parole du gouvernement Ammar Belhimer, le ministre de la Santé Abdel-Rahman Bin Bouzid et l'ambassadeur de Chine en Algérie Li Lianhe.

La radio algérienne a rapporté que la Chine a fait don 200 000 doses du vaccin Sinopharm à l'Algérie pour endiguer la propagation du virus.

De son côté, l'ambassade de Pékin a estimé, dans un communiqué, que la Chine fait part de son soutien dans ce combat aux côtés de l'Algérie, son gouvernement et son peuple.

Il s'agit du troisième lot de vaccins anti-Covid19 que l'Algérie reçoit après l'arrivée d'un premier lot de 50 000 doses du vaccin russe Spoutnik V, et d'une autre quantité similaire du vaccin britannique AstraZeneca, à la fin du mois de janvier dernier.

L'Algérie a lancé sa campagne de vaccination contre le virus à la fin janvier pour faire vacciner 70 % de sa population, d'ici la fin de l'année 2021.

Jusqu'à mercredi, l'Algérie a signalé 112 461 nouvelles infections de coronavirus, dont 2 970 décès et 77 537 cas de guérison.