Les garde-côtes récupèrent 20 corps de migrants au large des côtes tunisiennes

Tunis - Des agents des garde-côtes tunisiens ont récupéré 20 dépouilles de migrants clandestins dont le navire a coulé au large du port de Sfax, dans le centre du pays, a-t-on appris du porte-parole du ministère de la Défense.

Selon le responsable tunisien, cinq migrants ont été secourus par les unités de la Garde nationale aidées par des bateaux de pêche qui se trouvaient sur place.

Contacté par la PANA, le porte-parole de la Garde nationale a déclaré que tous les migrants étaient des ressortissants subsahariens qui se dirigeaient vers la côte italienne, près de la Tunisie.

D’après Ali Ayari, le naufrage aurait été causé par la surcharge du bateau sur lequel se trouvaient 40 à 50 migrants, en plus des mauvaises conditions météorologiques marquées par un vent fort.

Il a indiqué que des équipes de la marine nationale et de la protection civile patrouillaient dans la zone de la tragédie à la recherche d'autres cadavres ou d'éventuels survivants.

Selon le responsable tunisien, cinq migrants ont été secourus par les unités de la Garde nationale aidées par des bateaux de pêche qui se trouvaient sur place.

Contacté par la PANA, le porte-parole de la Garde nationale a déclaré que tous les migrants étaient des ressortissants subsahariens qui se dirigeaient vers la côte italienne, près de la Tunisie.

D’après Ali Ayari, le naufrage aurait été causé par la surcharge du bateau sur lequel se trouvaient 40 à 50 migrants, en plus des mauvaises conditions météorologiques marquées par un vent fort.

Il a indiqué que des équipes de la marine nationale et de la protection civile patrouillaient dans la zone de la tragédie à la recherche d'autres cadavres ou d'éventuels survivants.