L'inflation fait basculer 7 millions de personnes dans la pauvreté au Nigeria

  • Carte du Nigéria
Au Nigeria, pays le plus peuplé d'Afrique, l'inflation portée par une forte augmentation des prix des biens alimentaires a fait basculer environ 7 millions de personnes de plus dans la pauvreté, affirme un rapport de la Banque mondiale publié mardi, lit-on sur VOA.

La plus grande économie d'Afrique est entrée en 2020 en récession du fait de la pandémie et de la chute des prix du pétrole, sa principale ressource, avant de renouer avec une faible croissance début 2021.

"En 2020, l'économie nigériane s'est moins rétrécie (-1,8%) que ce qui avait été prévu au début de la pandémie (-3,2%). Mais bien que la croissance ait repris, les prix ont continué d'augmenter rapidement, affectant sévèrement les ménages nigérians", explique ce rapport.

"Pour la seule année 2020, la hausse des prix a poussé environ 7 millions de Nigérians sous le seuil de pauvreté", estime l'organisation financière, qui précise que "les prix des denrées alimentaires ont représenté plus de 60 % de l'augmentation totale de l'inflation".

La plus grande économie d'Afrique est entrée en 2020 en récession du fait de la pandémie et de la chute des prix du pétrole, sa principale ressource, avant de renouer avec une faible croissance début 2021.

"En 2020, l'économie nigériane s'est moins rétrécie (-1,8%) que ce qui avait été prévu au début de la pandémie (-3,2%). Mais bien que la croissance ait repris, les prix ont continué d'augmenter rapidement, affectant sévèrement les ménages nigérians", explique ce rapport.

"Pour la seule année 2020, la hausse des prix a poussé environ 7 millions de Nigérians sous le seuil de pauvreté", estime l'organisation financière, qui précise que "les prix des denrées alimentaires ont représenté plus de 60 % de l'augmentation totale de l'inflation".