Nigeria: Les écolières enlevées vendredi ont été relâchées, selon le gouverneur local

  • Carte du Nigéria
GUSAU, Nigeria (Reuters) - Les hommes armés qui avaient enlevé vendredi plus de 300 écolières dans leur pensionnat à Jangebe, ville du nord-ouest du Nigeria dans l'Etat de Zamfara, ont relâché les jeunes filles, a annoncé mardi via Twitter le gouverneur local.

Une trentaine d'adolescents enlevés de leur école mi-février dans un Etat voisin avaient été libérés samedi.

Une trentaine d'adolescents enlevés de leur école mi-février dans un Etat voisin avaient été libérés samedi.