Mehdi Ben Gharbia placé en garde à vue

  • Mapa da Tunísia
Le député Tahya Tounes et ancien ministre, Mehdi Ben Gharbia a été placé en grade à vue, tard dans la nuit de samedi à dimanche 17 octobre 2021 (4h du matin), rapporte Business News.

Selon un communiqué du Tribunal de première instance de Tunis cette mesure a été prise sur fond de soupçons de délits fiscaux et de blanchiment d’argent. La brigade de lutte contre les crimes économiques et financiers de l’Aouina a été chargée de l’enquête.

Samedi, Mehdi Ben Gharbia a été interrogé toute la journée et son comité de défense a annoncé qu’il a été privé de son droit à la défense depuis la première perquisition de son domicile. Le comité a considéré que Mehdi Ben Ghadia était ciblé en raison des moyens mobilisés dans cette affaire. Par ailleurs, il a dénoncé des campagnes de diabolisation notamment menée par « la mafia » du site Web Thawra News qui a accès à des données relatives aux enquêtes.

D’ailleurs, on notera que l’information d’un mandat de dépôt le visant (ce qui est erroné) a circulé activement sur les réseaux sociaux dès samedi après-midi confirmant les fuites. On rappellera aussi que Mehdi Ben Gharbia est victime d’une tentative de racket de la part des propriétaires de Thawra News et qu’il a déposé une plainte. Le député avait aussi diffusé un enregistrement démontrant la tentative d’extorsion.

 

Selon un communiqué du Tribunal de première instance de Tunis cette mesure a été prise sur fond de soupçons de délits fiscaux et de blanchiment d’argent. La brigade de lutte contre les crimes économiques et financiers de l’Aouina a été chargée de l’enquête.

Samedi, Mehdi Ben Gharbia a été interrogé toute la journée et son comité de défense a annoncé qu’il a été privé de son droit à la défense depuis la première perquisition de son domicile. Le comité a considéré que Mehdi Ben Ghadia était ciblé en raison des moyens mobilisés dans cette affaire. Par ailleurs, il a dénoncé des campagnes de diabolisation notamment menée par « la mafia » du site Web Thawra News qui a accès à des données relatives aux enquêtes.

D’ailleurs, on notera que l’information d’un mandat de dépôt le visant (ce qui est erroné) a circulé activement sur les réseaux sociaux dès samedi après-midi confirmant les fuites. On rappellera aussi que Mehdi Ben Gharbia est victime d’une tentative de racket de la part des propriétaires de Thawra News et qu’il a déposé une plainte. Le député avait aussi diffusé un enregistrement démontrant la tentative d’extorsion.