L'Union africaine enquête sur les violations des droits humains au Tigré

  • Bandeira da União Africana
L'Union africaine a annoncé jeudi l'ouverture d'une enquête sur les allégations de violations des droits humains dans la région du Tigré au nord de l'Éthiopie, a rapporté la BBC.

La commission d'enquête enquêtera pendant trois mois et pourra être renouvelée.

"La commission d'enquête a pour mandat d'enquêter sur les allégations (...) et de rassembler toutes les informations pertinentes pour déterminer si les allégations constituent des violations graves et massives des droits humains", a déclaré la source.

Il y a eu de nombreuses allégations de violations des droits de l'homme au Tigré à la suite d'une opération militaire visant à renverser l'ancien parti du gouvernement régional, le Front populaire de libération du Tigré (TPLF), qui a débuté en novembre 2020.

Les troupes érythréennes soutenant les troupes fédérales sont accusées de violations et des pressions ont été exercées pour qu'elles quittent la région.

La commission d'enquête enquêtera pendant trois mois et pourra être renouvelée.

"La commission d'enquête a pour mandat d'enquêter sur les allégations (...) et de rassembler toutes les informations pertinentes pour déterminer si les allégations constituent des violations graves et massives des droits humains", a déclaré la source.

Il y a eu de nombreuses allégations de violations des droits de l'homme au Tigré à la suite d'une opération militaire visant à renverser l'ancien parti du gouvernement régional, le Front populaire de libération du Tigré (TPLF), qui a débuté en novembre 2020.

Les troupes érythréennes soutenant les troupes fédérales sont accusées de violations et des pressions ont été exercées pour qu'elles quittent la région.