Écoles agricoles nécessitent plus d'attention

  • Fazenda Novagrolíder do Bengo
Caxito - L'administrateur de la Ferme Novagrolider, José Macedo, a exprimé jeudi, à Caxito, dans la province de Bengo, la nécessité d'accorder une plus grande attention aux écoles agricoles capables de former d'excellents techniciens et faire avancer l'activité agricole dans le pays.

José Macedo, qui a fait cette demande lors de la visite du Président de la République à la ferme Novagrolider, a cité les écoles de Tchianga et Tchivinguiro comme des exemples à suivre en matière de la formation du personnel dans le domaine agricole.

Selon lui, ces écoles ont déjà formé plus de 500 stagiaires qui sont devenus aujourd'hui des professionnels capables de pratiquer une agriculture durable.

Il a demandé aux entreprises avec plus de technologie d’offrir des opportunités aux jeunes diplômés, en les acceptants comme stagiaires dans leurs usines.

Il a souligné que le problème de l'agriculture et de l'élevage dans le pays,  était le manque de connaissances de la part des paysans qui labourent  beaucoup, mais ont peu de revenus.

La ferme Novagrolider occupe une superficie de 500 hectares et a une production de bananes d'environ 75 mille tonnes/an.

Elle exporte actuellement 960 tonnes/mois de produits divers et prévoit  augmenter cette moyenne pour le marché international.

La banane, la mangue, le fruit du dragon (pitaya), la papaye et l’ananas sont les principaux produits exportés par voie aérienne vers le Portugal, la France, l'Italie, la Pologne, l'Espagne et l'Afrique du Sud.

José Macedo, qui a fait cette demande lors de la visite du Président de la République à la ferme Novagrolider, a cité les écoles de Tchianga et Tchivinguiro comme des exemples à suivre en matière de la formation du personnel dans le domaine agricole.

Selon lui, ces écoles ont déjà formé plus de 500 stagiaires qui sont devenus aujourd'hui des professionnels capables de pratiquer une agriculture durable.

Il a demandé aux entreprises avec plus de technologie d’offrir des opportunités aux jeunes diplômés, en les acceptants comme stagiaires dans leurs usines.

Il a souligné que le problème de l'agriculture et de l'élevage dans le pays,  était le manque de connaissances de la part des paysans qui labourent  beaucoup, mais ont peu de revenus.

La ferme Novagrolider occupe une superficie de 500 hectares et a une production de bananes d'environ 75 mille tonnes/an.

Elle exporte actuellement 960 tonnes/mois de produits divers et prévoit  augmenter cette moyenne pour le marché international.

La banane, la mangue, le fruit du dragon (pitaya), la papaye et l’ananas sont les principaux produits exportés par voie aérienne vers le Portugal, la France, l'Italie, la Pologne, l'Espagne et l'Afrique du Sud.