La FAO fournit du bétail et des moyens agricoles aux paysans d'Ombadja

  • Des agriculteurs
Ondjiva (Angola) - Quatre cent 95 agriculteurs, en poste dans 24 écoles de terrain de la municipalité d'Ombadja, dans les provinces de Cunene, ont bénéficié, mercredi, de moyens agricoles et d'élevage.

Remis par le Fonds des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO), font partie des biens 600 chèvres, 600 poulets, 15 kits d'irrigation, le même nombre de matériel vétérinaire, 1500 kilogrammes de semences de pomme de terre, 600 boîtes de semences de légumes divers, 880 houes, ainsi que des machettes et 24 moto à trois roues.

Le don fait partie du Projet intégré de résilience dans le sud de l'Angola, à travers le fonds d'intervention d'urgence, qui est en cours de développement dans les provinces de Cunene et Huíla, d'une valeur de 781 000 dollars.

Dans l'acte de livraison, la représentante de la FAO en Angola, Gherda Barreto, a déclaré que le projet vise à stimuler l'agriculture familiale, avec le renforcement des capacités et des moyens de subsistance des agriculteurs, pour faire face à la situation du changement climatique dans la région.

Selon la responsable, la FAO suit la situation de sécheresse dans le sud de l'Angola, à travers le Fonds d'urgence des Nations Unies (CERF), avec la création d'associations, dans le but d'améliorer la sécurité alimentaire des familles touchées.

Gherda Barreto a indiqué que le projet de distribution d'intrants bénéficiera à 1 762 familles, incluses dans 63 écoles de terrain, installées dans les municipalités d'Ombadja, Cahama et Cuvelai (Cunene), Gambos et Chibia (Huíla).

"Aujourd'hui, nous faisons une livraison symbolique aux agriculteurs d'Ombadja, mais plus tard ce mois-ci, elle sera étendue à tous les bénéficiaires, afin de renforcer la production agricole et animale dans les communautés nécessiteuses", a-t-elle souligné.

À cet effet, a-t-elle expliqué, la FAO dispose de deux mille chèvres, un nombre égal de poulets, 50 kits d'irrigation et des vétérinaires, cinq mille kilogrammes de semences de pomme de terre, deux mille boîtes de 100 grammes de graines de légumes différentes, deux mille houes et des machettes.

De son côté, le gouverneur en exercice de Cunene, Apolo Ndiloulenga, a salué la coopération de la FAO, en particulier dans la fourniture de moyens, pour améliorer la situation alimentaire.

Il a ajouté que, même avec la sécheresse, les eaux des rivières ont été utilisées pour maintenir la production.

Il a souligné que les moyens fournis augmentaient la capacité de production des familles paysannes et permettaient à la population d'avoir accès aux produits des champs.

Avec une extension territoriale de 12 mille 264 km2, la municipalité d'Ombadja est à 97 kilomètres de la ville d'Ondjiva. Elle compte 304 164 habitants, répartis en cinq communes, 12 regroupements et 56 villages.

Remis par le Fonds des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO), font partie des biens 600 chèvres, 600 poulets, 15 kits d'irrigation, le même nombre de matériel vétérinaire, 1500 kilogrammes de semences de pomme de terre, 600 boîtes de semences de légumes divers, 880 houes, ainsi que des machettes et 24 moto à trois roues.

Le don fait partie du Projet intégré de résilience dans le sud de l'Angola, à travers le fonds d'intervention d'urgence, qui est en cours de développement dans les provinces de Cunene et Huíla, d'une valeur de 781 000 dollars.

Dans l'acte de livraison, la représentante de la FAO en Angola, Gherda Barreto, a déclaré que le projet vise à stimuler l'agriculture familiale, avec le renforcement des capacités et des moyens de subsistance des agriculteurs, pour faire face à la situation du changement climatique dans la région.

Selon la responsable, la FAO suit la situation de sécheresse dans le sud de l'Angola, à travers le Fonds d'urgence des Nations Unies (CERF), avec la création d'associations, dans le but d'améliorer la sécurité alimentaire des familles touchées.

Gherda Barreto a indiqué que le projet de distribution d'intrants bénéficiera à 1 762 familles, incluses dans 63 écoles de terrain, installées dans les municipalités d'Ombadja, Cahama et Cuvelai (Cunene), Gambos et Chibia (Huíla).

"Aujourd'hui, nous faisons une livraison symbolique aux agriculteurs d'Ombadja, mais plus tard ce mois-ci, elle sera étendue à tous les bénéficiaires, afin de renforcer la production agricole et animale dans les communautés nécessiteuses", a-t-elle souligné.

À cet effet, a-t-elle expliqué, la FAO dispose de deux mille chèvres, un nombre égal de poulets, 50 kits d'irrigation et des vétérinaires, cinq mille kilogrammes de semences de pomme de terre, deux mille boîtes de 100 grammes de graines de légumes différentes, deux mille houes et des machettes.

De son côté, le gouverneur en exercice de Cunene, Apolo Ndiloulenga, a salué la coopération de la FAO, en particulier dans la fourniture de moyens, pour améliorer la situation alimentaire.

Il a ajouté que, même avec la sécheresse, les eaux des rivières ont été utilisées pour maintenir la production.

Il a souligné que les moyens fournis augmentaient la capacité de production des familles paysannes et permettaient à la population d'avoir accès aux produits des champs.

Avec une extension territoriale de 12 mille 264 km2, la municipalité d'Ombadja est à 97 kilomètres de la ville d'Ondjiva. Elle compte 304 164 habitants, répartis en cinq communes, 12 regroupements et 56 villages.