Le ministère de l'Agriculture conseille la production dans les zones riveraines

  • Le secrétaire d'État à l'Agriculture et à l'élevage, João Manuel Bartolomeu da Cunha à Huambo
Huambo - Le ministère de l'Agriculture et de la Pêche conseille aux agriculteurs d’exercer leurs activités dans les zones riveraines, afin de minimiser les effets négatifs de la sécheresse.

Le secrétaire d'État à l'Agriculture et à l'élevage, João Manuel Bartolomeu da Cunha, a fait cette déclaration mardi à la presse, lors de sa visite de travail dans la province de Huambo.

 

Selon lui, les indicateurs en termes de production et de récolte pour la campagne agricole en cours, ne correspondent pas à ce qui a été prévu à cause de l'absence prolongée de pluie presque sur tout le territoire national.

 

Face à cette situation, une seule option est la stratégie de sensibiliser les agriculteurs à faire leurs champs près des zones situées au bord de cours d’eau, afin de trouver des alternatives pour pallier les pertes enregistrées.

 

Le pays a beaucoup de potentiel en termes de zones riveraines, d'où la nécessité de renforcer son potentiel pour relancer les cultures en période de sécheresse, a indiqué le secrétaire.

 

Pour soutenir ce projet, le ministère s’engage à distribuer des motopompes pour les systèmes d'irrigation et encourage en même temps, les agriculteurs à cultiver des produits résistants à la sécheresse.

 

 

 

 

Le secrétaire d'État à l'Agriculture et à l'élevage, João Manuel Bartolomeu da Cunha, a fait cette déclaration mardi à la presse, lors de sa visite de travail dans la province de Huambo.

 

Selon lui, les indicateurs en termes de production et de récolte pour la campagne agricole en cours, ne correspondent pas à ce qui a été prévu à cause de l'absence prolongée de pluie presque sur tout le territoire national.

 

Face à cette situation, une seule option est la stratégie de sensibiliser les agriculteurs à faire leurs champs près des zones situées au bord de cours d’eau, afin de trouver des alternatives pour pallier les pertes enregistrées.

 

Le pays a beaucoup de potentiel en termes de zones riveraines, d'où la nécessité de renforcer son potentiel pour relancer les cultures en période de sécheresse, a indiqué le secrétaire.

 

Pour soutenir ce projet, le ministère s’engage à distribuer des motopompes pour les systèmes d'irrigation et encourage en même temps, les agriculteurs à cultiver des produits résistants à la sécheresse.