Le vice-président lance un projet de reboisement des mangroves

  • Le vice-président de la République, Bornito de Sousa
Luanda - La mise en œuvre d'un projet de reboisement des mangroves le long de la côte angolaise était au centre de l'audience accordée vendredi par le vice-président de la République, Bornito de Sousa, à une délégation d'écologistes.

Le défi a été lancé par le vice-président de la République lors de la réunion de l'Union africaine sur le renforcement de l'engagement des États en faveur de la conservation et de l'amélioration des mangroves sur la côte africaine.

Bornito de Sousa souhaite que les écologistes s'engagent dans la plantation d'un million de mangroves le long de la côte d'ici décembre 2021.

Selon la responsable du projet Otchiva, Fernanda Renée Samuel, les écologistes ont accepté le défi du vice-président de la République de reboiser le littoral et d'assurer la préservation des pépinières de mangroves.

Pour le succès du projet, l'écologiste a appelé à l'implication de secteurs tels que l'éducation, l'aménagement du territoire, l'action sociale, l'administration territoriale, la défense et la sécurité, dans la préservation de la nature, la protection de la faune et de la flore et dans la lutte contre les effets néfastes du changement climatique.

 

 

 

Le défi a été lancé par le vice-président de la République lors de la réunion de l'Union africaine sur le renforcement de l'engagement des États en faveur de la conservation et de l'amélioration des mangroves sur la côte africaine.

Bornito de Sousa souhaite que les écologistes s'engagent dans la plantation d'un million de mangroves le long de la côte d'ici décembre 2021.

Selon la responsable du projet Otchiva, Fernanda Renée Samuel, les écologistes ont accepté le défi du vice-président de la République de reboiser le littoral et d'assurer la préservation des pépinières de mangroves.

Pour le succès du projet, l'écologiste a appelé à l'implication de secteurs tels que l'éducation, l'aménagement du territoire, l'action sociale, l'administration territoriale, la défense et la sécurité, dans la préservation de la nature, la protection de la faune et de la flore et dans la lutte contre les effets néfastes du changement climatique.