Afro-coupe: Petro reçoit les Kaizer Chiefs les portes fermées

  • La formation angolaise de Petro de Luanda
Luanda - Le match entre Petro de Luanda et les Kaizer Chiefs d'Afrique du Sud, comptant pour la quatrième journée du groupe C de la Ligue des champions africains de football, se jouera sans la présence de supporters sur les gradins, selon la Fédération angolaise de football (FAF).

Prévu mardi prochain, le 16, à 17 h au stade 11 de Novembro, à Luanda, le défi sera ouvert uniquement aux utilisateurs de la zone VIP.

Pour le match, la Confédération africaine de football (CAF) a désigné une équipe d'arbitrage du Burundi. Le trio est dirigé par l'arbitre Pacifique Ndabihawenimana, assisté par Willy Habimana et Pascal Ndimunzigo. Thierry Nkurunziza est le quatrième arbitre, tandis que Johannes Jakob, de la Namibie, est le commissaire du match.

Le médecin angolais Pedro Miguel est l'officier Covid-19, nommé par la CAF.

Petro de Luanda occupe la dernière position du groupe C, avec zéro point.

Le seul "survivant" angolais dans la compétition africaine des clubs est toujours confronté au revers d'avoir concédé cinq buts et de n'en avoir marqué aucun, ce qui le met dans une situation compliquée.

Dépendant des tiers pour tenter de se qualifier pour les quarts de finale de cette édition de la Ligue des champions africains, l'ambassadeur national devrait avoir une réaction positive face aux Kaizer Chiefs le 16, sous le risque de quitter prématurément la compétition.

Prévu mardi prochain, le 16, à 17 h au stade 11 de Novembro, à Luanda, le défi sera ouvert uniquement aux utilisateurs de la zone VIP.

Pour le match, la Confédération africaine de football (CAF) a désigné une équipe d'arbitrage du Burundi. Le trio est dirigé par l'arbitre Pacifique Ndabihawenimana, assisté par Willy Habimana et Pascal Ndimunzigo. Thierry Nkurunziza est le quatrième arbitre, tandis que Johannes Jakob, de la Namibie, est le commissaire du match.

Le médecin angolais Pedro Miguel est l'officier Covid-19, nommé par la CAF.

Petro de Luanda occupe la dernière position du groupe C, avec zéro point.

Le seul "survivant" angolais dans la compétition africaine des clubs est toujours confronté au revers d'avoir concédé cinq buts et de n'en avoir marqué aucun, ce qui le met dans une situation compliquée.

Dépendant des tiers pour tenter de se qualifier pour les quarts de finale de cette édition de la Ligue des champions africains, l'ambassadeur national devrait avoir une réaction positive face aux Kaizer Chiefs le 16, sous le risque de quitter prématurément la compétition.