La FAF demande à Kabuscorp de régler la dette des entraîneurs

  • Kabuscorp de Palanca (archive)
Luanda – Kabuscorp de Palanca a été sommée par la Fédération angolaise de football (FAF) de payer, en 30 jours, des dettes envers son ancien entraîneur Paulo Torres, d'un montant de vingt-neuf millions et trois cent mille kwanzas (29 300 000,00), et deux mille euros.

La rupture de contrat avec le club "palanquino" lors de la saison 2018/19 l'oblige également à payer, dans la même période, six millions de kwanzas au préparateur physique de l'époque Rui Oliveira, selon un communiqué de la FAF, daté du 8 ce mois auquel l'Angop a eu accès mardi.

Le document indique que, compte tenu de la réclamation présentée par les requérants, le club a été avisé d'exercer son droit de contradictoire dans les huit jours, mais il ne s’est pas prononcé, de sorte que les faits allégués ont été considérés comme avoués et vrais.

À l'époque, Kabuscorp avait été relégué à l'échelon inférieur du football national en raison du non-respect des délais de paiement des dettes, notamment envers les joueurs, en mettant l'accent sur plus de 200 mille dollars à l'international brésilien Rivaldo.

Actuellement, l'association Palanca mène la série A1 de la zone de qualification au championnat national de football de première division (Girabola), avec 18 points.

La rupture de contrat avec le club "palanquino" lors de la saison 2018/19 l'oblige également à payer, dans la même période, six millions de kwanzas au préparateur physique de l'époque Rui Oliveira, selon un communiqué de la FAF, daté du 8 ce mois auquel l'Angop a eu accès mardi.

Le document indique que, compte tenu de la réclamation présentée par les requérants, le club a été avisé d'exercer son droit de contradictoire dans les huit jours, mais il ne s’est pas prononcé, de sorte que les faits allégués ont été considérés comme avoués et vrais.

À l'époque, Kabuscorp avait été relégué à l'échelon inférieur du football national en raison du non-respect des délais de paiement des dettes, notamment envers les joueurs, en mettant l'accent sur plus de 200 mille dollars à l'international brésilien Rivaldo.

Actuellement, l'association Palanca mène la série A1 de la zone de qualification au championnat national de football de première division (Girabola), avec 18 points.