Le gouvernement s'emploie à protéger l'athlète à la fin de la carrière - Ministre

  • Le nouveau président de la FAA veut le handball uni
Luanda - La création d'instruments juridiques pour la protection et la dignité sociale des sportifs après une carrière a mérité l'engagement du gouvernement, selon la ministre de la Jeunesse et des Sports, Ana Paula do Sacramento Neto.

S'exprimant mardi à l'issue du 1er Forum sur la professionnalisation du sport en Angola, la gouvernante a déclaré que ce n'est qu'avec une législation appropriée en préparation que les sportifs peuvent être protégés d'un avenir incertain.

Elle a ajouté que de nombreux sportifs sont embauchés par des clubs sans rémunération due pour préserver leur position sociale après leur carrière, comme pour d'autres activités professionnelles dans le pays.

Ana Paula do Sacramento Neto a indiqué que son secteur travaille avec le ministère de l'Administration publique, du Travail et de la Sécurité sociale afin que la carrière de l'athlète soit protégée.

«Le forum a servi à éveiller la société au développement du sport en Angola. Nous récoltons des contributions importantes dans le cadre de la création de diplômes pour la protection future de nos athlètes », a-t-elle souligné.

Auparavant, dans l'acte d'ouverture, la ministre de l'Administration publique, du Travail et de la Sécurité sociale, Teresa Rodrigues Dias, avait souligné la contribution du sport à la santé des citoyens, à la création d'emplois et à la viabilité financière des sportifs.

Il a considéré le forum comme un outil important pour le développement de la santé physique, mentale et de l'intégration sociologique et culturelle d'un pays et même pour la croissance de son économie.

Avec la participation de différents agents et d'anciens praticiens, le forum a abordé des sujets tels que le régime juridique du contrat de travail dans le cadre du sport professionnel et le parrainage du sport.

S'exprimant mardi à l'issue du 1er Forum sur la professionnalisation du sport en Angola, la gouvernante a déclaré que ce n'est qu'avec une législation appropriée en préparation que les sportifs peuvent être protégés d'un avenir incertain.

Elle a ajouté que de nombreux sportifs sont embauchés par des clubs sans rémunération due pour préserver leur position sociale après leur carrière, comme pour d'autres activités professionnelles dans le pays.

Ana Paula do Sacramento Neto a indiqué que son secteur travaille avec le ministère de l'Administration publique, du Travail et de la Sécurité sociale afin que la carrière de l'athlète soit protégée.

«Le forum a servi à éveiller la société au développement du sport en Angola. Nous récoltons des contributions importantes dans le cadre de la création de diplômes pour la protection future de nos athlètes », a-t-elle souligné.

Auparavant, dans l'acte d'ouverture, la ministre de l'Administration publique, du Travail et de la Sécurité sociale, Teresa Rodrigues Dias, avait souligné la contribution du sport à la santé des citoyens, à la création d'emplois et à la viabilité financière des sportifs.

Il a considéré le forum comme un outil important pour le développement de la santé physique, mentale et de l'intégration sociologique et culturelle d'un pays et même pour la croissance de son économie.

Avec la participation de différents agents et d'anciens praticiens, le forum a abordé des sujets tels que le régime juridique du contrat de travail dans le cadre du sport professionnel et le parrainage du sport.