João Feliciano conquiert la XIIIe édition de «Coupe Sayovo»

  • João Feliciano conquiert la Coupe Sayovo
Luanda - João Feliciano, athlète de la province de Bié (classe T11 - malvoyant), a remporté ce dimanche la XIIIe édition de la «Coupe Sayovo» en athlétisme, avec un temps de 37min 26 secondes.

Dans cette épreuve de dix kilomètres, qui s'est déroulée sur l'Avenida 4 de Fevereiro, l'ancien Marginal de Luanda, Jeremias Soma, de Huambo, est arrivé deuxième en 37 minutes 52 secondes, suivi par Amadeu dos Santos avec 39 minutes 40 secondes.

Dans la même classe, mais chez les femmes, Maria Joaquim, de la province de Huambo, a occupé la première position, avec un temps de 53 minutes 25 secondes. Anita Ngueve a suivi, avec 58 minutes 21 secondes et Aurora Bomba (58 '38s).

Dans la catégorie T20 et T46, le combiné féminin, Salome Augusto (Huambo) a été le grand gagnant. Dans les positions suivantes se trouvaient deux coureurs de fond de Luanda, notamment Rosaria Francisco et Edna António.

La classe T12 chez les hommes a été remportée par Adriano Kuazaiadio (Uíge), suivi de Mateus Cambolo (Malanje) et Paulão Adelino (Namibe), tandis qu'en T13 (hommes) Constantino Vieira (Huambo) a gagné, suivi de Celestino Canambi (également de Huambo) ) et Salvador Micolo (Malanje).

Déjà en T46 et T47, Silvestre Ngula s’est démarqué en première position. Sabino Chipesse (Luanda) et David Kibata (Moxico) ont respectivement occupés les positions suivantes.

Dans la catégorie Auditive chez les hommes, la première place est revenue à Pedro Samuel (Huíla), suivi par Filipe Kamgonjo (Huambo). Acácio Ginga (Luanda) a pris la dernière place du podium.

En tricycle à traction manuelle, Alcides Mateus, de la province de Huambo, a été le plus rapide avec 22 minutes 46 secondes, suivi de Jonas Caíta (Luanda) 28'41s.

La Coupe Sayovo a réuni des athlètes des provinces de Luanda, Malanje, Huíla, Namibe, Benguela, Bié, Huambo, Moxico et Uíge.

La compétition a été instituée en 2005 par le ministère de la Jeunesse et des Sports en partenariat avec le Comité paralympique angolais, en l'honneur des réalisations du sprinter José Armando Sayovo, triple recordman paralympique aux Jeux d'Athènes (Grèce) en 2004.

Dans cette épreuve de dix kilomètres, qui s'est déroulée sur l'Avenida 4 de Fevereiro, l'ancien Marginal de Luanda, Jeremias Soma, de Huambo, est arrivé deuxième en 37 minutes 52 secondes, suivi par Amadeu dos Santos avec 39 minutes 40 secondes.

Dans la même classe, mais chez les femmes, Maria Joaquim, de la province de Huambo, a occupé la première position, avec un temps de 53 minutes 25 secondes. Anita Ngueve a suivi, avec 58 minutes 21 secondes et Aurora Bomba (58 '38s).

Dans la catégorie T20 et T46, le combiné féminin, Salome Augusto (Huambo) a été le grand gagnant. Dans les positions suivantes se trouvaient deux coureurs de fond de Luanda, notamment Rosaria Francisco et Edna António.

La classe T12 chez les hommes a été remportée par Adriano Kuazaiadio (Uíge), suivi de Mateus Cambolo (Malanje) et Paulão Adelino (Namibe), tandis qu'en T13 (hommes) Constantino Vieira (Huambo) a gagné, suivi de Celestino Canambi (également de Huambo) ) et Salvador Micolo (Malanje).

Déjà en T46 et T47, Silvestre Ngula s’est démarqué en première position. Sabino Chipesse (Luanda) et David Kibata (Moxico) ont respectivement occupés les positions suivantes.

Dans la catégorie Auditive chez les hommes, la première place est revenue à Pedro Samuel (Huíla), suivi par Filipe Kamgonjo (Huambo). Acácio Ginga (Luanda) a pris la dernière place du podium.

En tricycle à traction manuelle, Alcides Mateus, de la province de Huambo, a été le plus rapide avec 22 minutes 46 secondes, suivi de Jonas Caíta (Luanda) 28'41s.

La Coupe Sayovo a réuni des athlètes des provinces de Luanda, Malanje, Huíla, Namibe, Benguela, Bié, Huambo, Moxico et Uíge.

La compétition a été instituée en 2005 par le ministère de la Jeunesse et des Sports en partenariat avec le Comité paralympique angolais, en l'honneur des réalisations du sprinter José Armando Sayovo, triple recordman paralympique aux Jeux d'Athènes (Grèce) en 2004.