Handball: Les perles africaines arrivent au pays avec de l'or sur la poitrine

  • L'équipe féminine de handball
Luanda (Angola) - L'équipe nationale féminine senior de handball, communément appelée les perles africaines, est attendue à Luanda, la capitale angolaise, à partir de 12 heures lundi, et doit se conformer à un protocole d'accueil qui culminera au mémorial António Agostinho Neto.

Selon une communication du ministère de la Jeunesse et des Sports (MJD) parvenue dimanche à l'ANGOP, le groupe, qui a remporté vendredi le 14e trophée africain, à Yaoundé, au Cameroun, sera reçu dans la salle protocolaire de l'aéroport international 4 de Fevereiro par la ministre de tutelle, Ana Paula do Sacramento Neto.

Ensuite, il y a une marche dans plusieurs rues de la ville jusqu'à l'endroit où sont enterrés les restes du premier président de la République d'Angola, António Agostinho Neto, où les 14 fois championnes d’Afrique seront honorées.

Invaincue lors de la 24e édition de l'épreuve continentale, l'équipe a battu le Cameroun hôte, 25-15 en finale. Auparavant, les Angolaises avaient gagné le Cap Vert (39-14), le Congo Brazzaville (29-24), la République Démocratique du Congo (29-20) et la Tunisie (27-23).

Avec cet exploit, le troisième trophée consécutif, l'Angola emporte définitivement la Coupe, conformément au règlement de la compétition, et se qualifie également pour la Coupe du monde en décembre, en Espagne, ainsi que le Cameroun (2e), la Tunisie (3e) et Congo Brazzaville (4e).

Selon une communication du ministère de la Jeunesse et des Sports (MJD) parvenue dimanche à l'ANGOP, le groupe, qui a remporté vendredi le 14e trophée africain, à Yaoundé, au Cameroun, sera reçu dans la salle protocolaire de l'aéroport international 4 de Fevereiro par la ministre de tutelle, Ana Paula do Sacramento Neto.

Ensuite, il y a une marche dans plusieurs rues de la ville jusqu'à l'endroit où sont enterrés les restes du premier président de la République d'Angola, António Agostinho Neto, où les 14 fois championnes d’Afrique seront honorées.

Invaincue lors de la 24e édition de l'épreuve continentale, l'équipe a battu le Cameroun hôte, 25-15 en finale. Auparavant, les Angolaises avaient gagné le Cap Vert (39-14), le Congo Brazzaville (29-24), la République Démocratique du Congo (29-20) et la Tunisie (27-23).

Avec cet exploit, le troisième trophée consécutif, l'Angola emporte définitivement la Coupe, conformément au règlement de la compétition, et se qualifie également pour la Coupe du monde en décembre, en Espagne, ainsi que le Cameroun (2e), la Tunisie (3e) et Congo Brazzaville (4e).